Mort Fille Jane Birkin

Répandez l'amour du partage
Mort Fille Jane Birkin
Mort Fille Jane Birkin

Mort Fille Jane Birkin – Malheureusement, le 11 décembre 2013, Kate Barry est décédée. Elle était la fille du compositeur John Barry et du mannequin Jane Birkin. La photographe de 46 ans est tombée du quatrième étage de son appartement parisien et est décédée. La demi-sœur de Charlotte Gainsbourg et de Lou Doillon était une célèbre portraitiste et photographe de mode.

Date limite : 11 décembre 2013, à Besançon. Jane Birkin chante depuis plusieurs minutes lorsque le manager apprend la mort de Kate Barry. La police a récemment découvert son corps dans la cour d’un immeuble du XVIe arrondissement. Elle venait d’emménager dans un appartement au quatrième étage et en est tombée.

La police et les pompiers sur place étaient impuissants. La décision est prise rapidement : Jane doit être laissée à son public, lui permettant de respirer les derniers souffles de son existence pré-traumatique et de savourer le moment présent dans son intégralité. La chanteuse sort de sa cachette pour chanter « La javanaise », puis elle disparaît à nouveau. Et le Noir lui tourne le dos.

Depuis la tragédie, Jane parle de Kate. Souvent. Tout comme il y a quelques jours dans le talk-show français Quotidien, lorsque Jane Birkin a exprimé le désir de discuter à nouveau de sa relation avec sa fille adulte Kate.

Comme dans Jane de Charlotte, un documentaire sur lui réalisé par sa fille. Jane ne veut pas qu’on oublie la gentille Kate qui, dans cette famille d’artistes sous les projecteurs, avait choisi l’ombre comme on choisit un havre de paix.

Kate Barry est la célèbre fille de Jane Birkin. Elle est entrée dans le monde le 8 avril 1967 à Londres (et a conservé sa nationalité britannique). John Barry, cinq fois compositeur oscarisé (James Bond, Out of Africa, Dance with the Lions…), et sa mère divorcent alors qu’elle a un an.

Comme je n’ai rencontré mon père biologique qu’à l’adolescence, Serge et Jane étaient essentiellement mes parents jusqu’à ce que je le rencontre. Enfant, je me souviendrai toujours du décès de Nana, notre bull terrier blanc, avec un mélange de tristesse et de bonheur, rendu encore plus difficile par les séparations qui ont suivi. J’avais probablement environ neuf ans lorsque j’ai eu ma première rencontre avec la mort et que j’ai appris son caractère irrévocable.

À l’âge tendre de quatre ans, elle fronce les sourcils chaque fois que sa sœur Charlotte pointe le bout de son nez. Et elle rit en se rappelant comment elle a essayé une fois de l’étouffer avec sa propre fourrure en le mettant dans un landau.

Jalousie basée sur des rumeurs qui débouche rapidement sur un énorme complot. J’adorais m’occuper d’elle (ma sœur) parce que je la comprenais si bien. Je l’ai portée quand elle était fatiguée de marcher. J’avais été dupé.

Enquête. C’est un mot qui servira d’ancre importante dans la vie de Kate Barry. Dédiée à sa carrière de photographe, qu’elle finira par dominer à l’âge de 28 ans, mais aussi, et peut-être plus important encore, au profit des autres, des exclus de la société dont elle connaît intimement les failles.

Comme pour la propre mère de Jane, la fille de Jane est susceptible de poursuivre une carrière d’actrice. “J’ai essayé une fois. Il s’agissait d’une compagne. Quand Kate nous a dit : “Elle m’a demandé de faire quelque chose avec un œuf et mes seins, et j’en suis ressortie tellement ridicule !”, nous avons ri.

Mort Fille Jane Birkin

Quittez le théâtre, déjà ! Même en chantant et en jouant d’un instrument, j’étais trop dramatique pour que mes professeurs me prennent au sérieux. Penser que j’ai intentionnellement joué au jeu de cartes croisés est exagéré.

Kate Barry déteste aller sur les plateaux avec sa maman parce que c’est ennuyeux. enfants ou vétérinaire (car elle veut toujours être entourée d’animaux). Cependant, l’école ne l’aime pas, et vice versa ; il finira par développer une dyslexie. C’est à cette époque que quelque chose vient bousculer son éducation, qui n’était pas bohème comme on pourrait l’imaginer, mais plutôt très ordonnée et enrégimentée. Jane et Serge se séparent. Kate, 13 ans.

Elle défie sa mère de manière très publique. Fugue. Se oppose. L’anxiété et la colère font pencher la balance contre elle. Elle trouve de faux amis dans l’alcool, la drogue et la médecine, qui la démantèlent davantage.

Elle commence à prendre soin d’elle-même après la naissance de son fils, Roman. Elle a 20 ans. Tout a changé après sa naissance; contrairement à ma mère, je n’étais pas trop maternelle, et je n’étais certainement pas “bébé-gaga” ; au lieu de cela, j’ai adopté une attitude paternelle envers mon enfant, un peu comme la façon dont de nombreux pères traitent leur progéniture. Un renversement. »

Après avoir reçu des soins dans une clinique en Angleterre spécialisée dans le traitement des dépendances de toutes sortes, elle parvient à se rétablir avec succès. Pas le père biologique de son fils. Il était à son apogée à l’époque silurienne. À l’époque, les groupes axés sur l’homosexualité étaient bien organisés, mais on ne pouvait pas en dire autant des groupes toxicomanes.

J’avais besoin de réagir, de prendre une sorte d’action. Grâce à NA, j’ai eu l’inspiration de fonder un centre similaire à celui que j’avais traversé en Angleterre avec un groupe d’amis en France. Elle fonde Apte (Aide et prévention de la toxicomanie par l’aide) alors qu’elle était ministre des Affaires sociales et de la Solidarité nationale sous Georgina Dufoix.

Les dix années de sa vie qui lui sont consacrées sont un symbole de son dévouement. A terme, l’établissement s’associera à l’association Aurore. Elle restera longtemps au conseil d’administration.

Mort Fille Jane Birkin
Mort Fille Jane Birkin

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!