Gérald Darmanin Parents

Répandez l'amour du partage
Gérald Darmanin Parents
Gérald Darmanin Parents

Gérald Darmanin Parents – C’est un homme politique français du nom de Gérald Darmanin. Ses affiliations politiques incluent le Rassemblement pour la République, l’Union pour un mouvement populaire et les Républicains (LR). Il a été élu au conseil municipal de Tourcoing en 2012 et maire de Tourcoing en 2014, respectivement.

Sa démission de l’Assemblée nationale était due à des mandats contradictoires lorsqu’il a été élu vice-président du conseil régional des Hauts-de-France en 2016.

En 2017, le cabinet Édouard Philippe l’a élevé au poste de ministre de l’Action et des Comptes publics. La République en marche (LREM) l’a accueilli de nouveau au bercail des mois après son éviction de LR.

Suite à sa nomination comme ministre de l’Intérieur au sein du ministère Jean Castex, il quitte ses fonctions de maire de Tourcoing au profit d’un poste de premier adjoint en 2020.

Personne ne s’attendait à ce qu’il soit dans ce ministère, même si sa participation au cabinet n’est pas un choc total. Le Premier ministre a choisi Gérald Darmanin au poste de ministre de l’Intérieur, lundi 6 juillet.

Le natif de Valenciennes professe son “grand honneur” et se revendique “petit-fils d’immigré” dès son arrivée place Beauvau.

Rappelant la figure de son grand-père maternel, qu’il invoque fréquemment, ainsi que le fait qu’on lui ait donné le deuxième prénom “Moussa”.

Le 2 septembre 1944, le récit commence. Saint-Amand-les-Eaux est libéré par l’armée américaine. Une fin de l’occupation rendue possible en grande partie par les FFI et la Résistance. Quelques tirailleurs maghrébins, menés par un homme de 37 ans, ont été retrouvés parmi les troupes.

Ouakid Moussa était un “grand adjudant de l’armée française”, selon un journal local de l’époque, qui affirmait qu’une quinzaine de Maghrébins avaient engagé le combat “dès la première heure” sous ses ordres.

Le jour de ses 15 ans, Moussa Ouakid a fui l’Algérie par l’eau et rejoint l’armée du général de Gaulle, où il a servi comme pilote de chasse pendant la Seconde Guerre mondiale. C’était un prisonnier de guerre qui s’est échappé pour rejoindre la Résistance.

Gérald Darmanin Parents

Il fut un architecte clé de la libération de Saint-Amand, et c’est là qu’il rencontra et épousa l’amour de sa vie, Andréa Plumecocq.

Saada, la fille de Moussa, me raconte que sa mère n’avait que 15 ans lorsqu’elle a épousé Moussa. Il a élevé ma sœur comme si elle était son propre enfant, malgré le fait qu’elle ait été engendrée par quelqu’un d’autre.

Lorsque le conflit algérien éclate, le couple ouvre un café rue Gambetta à Saint-Amand. Les médias locaux écriront que Moussa a choisi de “rester attaché à une France qui ne s’est pas arrêtée à Marseille ou à Ajaccio” lors de ses obsèques.

Harki, quant à lui, choisit de déposer les armes afin de consacrer son temps et son énergie à sa famille. « Après, nous sommes allés à Hasnon, où mes parents ont ouvert le Relais de la forêt », explique Saada. Ses tâches consistaient à lui faire du café et des pommes de terre ainsi qu’à nettoyer et laver tous les ustensiles de cuisine. Bref, il s’est occupé de tout. Cela a demandé beaucoup d’efforts, et surtout de notre part.”

La discipline militaire peut être difficile à faire respecter quand on a cinq enfants, dont trois filles. “Nous n’avons jamais eu à nous plaindre de lui ni à manquer de quoi que ce soit”, se souvient sa fille, les yeux soudain brouillés au souvenir de ce héros apprécié de tous et enlevé trop tôt, emporté par un cancer du poumon. “Il était terriblement gentil”, se souvient la fille de son père.

En matière de respect militaire et politique, Moussa Ouakid, un leader amandinois bien connu, était inégalé. L’adjudant-chef sera accueilli lorsque Charles de Gaulle traversera le Nord.

Ce jour-là, tout le hameau était réuni pour le voir, dans son tracteur noir à drapeaux tricolores conduit par Pierre Decourrière de Millonfosse, son chauffeur.

Moussa Ouakid, qui est enterré au cimetière de Hasnon, est l’un des habitants les plus notables de la ville. Héros militaire dont le portrait est accroché au bureau du ministre, il est aussi le barman que fréquentaient les camionneurs de la région, lorsque l’autoroute n’existait pas encore à cet endroit.

Il a toujours été ravi d’être le premier “petit-fils d’Algérien” à occuper ce poste, et il aura 39 ans le lundi 11 octobre. Ce sont des racines qui remontent jusqu’à ses arrière-grands-parents maternels et paternels.

Lorsqu’il a été nommé ministre de l’Intérieur le 6 juillet 2020, Gérald Darmanin, qui fête ce lundi 11 octobre ses 39 ans, a tout de suite cru bon d’évoquer sur Twitter sa fierté d’assurer ce rôle de « petit-fils de immigré “.

“Ce n’est quand même pas rien” dans les colonnes du Parisien, a insisté le législateur durant le procès. Né à Valenciennes, Gérald Darmanin ne manque jamais de souligner sa fierté de l’héritage maghrébin qu’il a hérité de ses deux grands-pères.

Selon la généalogie de Gérald Darmanin, son grand-père maternel Moussa Ouakid est originaire d’Algérie. En signe de fierté, le ministre de l’Intérieur affiche sur son bureau une image de ce carabinier et résistant des Forces françaises de l’intérieur.

Gérald Darmanin Parents
Gérald Darmanin Parents

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!