Fille Malle

Répandez l'amour du partage
Fille Malle
Fille Malle

Fille Malle – Vendredi soir, la police a retrouvé le corps d’une adolescente de 12 ans dans un centre commercial près de chez elle dans le nord-ouest de Paris. Dimanche, quatre personnes veillaient en permanence sur cette horrible affaire.

Le corps d’une jeune femme a été retrouvé à l’intérieur d’une boîte opaque dans la cour intérieure d’un immeuble vers 23h00 vendredi, comme le rapporte un SDF. Le corps de Lola, étudiante à l’université, était dissimulé par un tissu.

Deux valises de cabine étaient empilées sur le sol à côté du placard. Le sac a été découvert dans le sous-sol de l’immeuble où habitait la jeune fille et dont le père était le gardien.

Les parents de la victime sont inquiets car elle n’est pas rentrée du collège près de leur appartement du XIXe arrondissement de Paris à 15 heures. Le père avait prévenu sa femme, et elle s’est rendue au commissariat pour signaler sa disparition. Suite à cela, une plainte pour disparition troublante est déposée.

La mère a publié une description de sa fille et un appel à témoins sur sa page Facebook vendredi après-midi. Ce magazine contient également deux photographies. L’un représente un adolescent rayonnant avec des cheveux blonds jusqu’aux épaules.

La seconde semble être une compilation de séquences vidéo de sécurité et montre une jeune femme qui n’a jamais été vue avant d’entrer dans un immeuble. La mère écrit que sa fille a été vue pour la dernière fois à leur domicile “pour la dernière fois vers 15h20 en compagnie d’une fille que nous ne connaissons pas”.

Nos frères parisiens rapportent avoir entendu d’un voisin qu'”une jeune femme lui a demandé dans l’après-midi de prêter main-forte pour porter une grande malle jusqu’à leur véhicule”. Depuis qu’il a refusé sa proposition, elle est passée à autre chose.

L’ensemble du bâtiment est alors fouillé en vain. Puis, vers 23h00, un SDF alerte la police de la découverte du corps de Lola dans une boîte opaque dans la cour intérieure de l’immeuble.

L’autopsie de samedi a été pratiquée pour déterminer la cause du décès. Elle a aidé la police à conclure que la jeune fille avait été asphyxiée à mort. Les premiers résultats avaient causé des douleurs au cou. Le journal parisien rapporte que le corps de la victime a été retrouvé avec une mystérieuse écriture dessus, composée des chiffres 1 et 0.

Fille Malle

La police parisienne a ouvert une enquête pour “meurtre sur mineur de moins de 15 ans” et a confié l’affaire à la police judiciaire. Quatre personnes, dont le principal suspect, sont restées en patrouille constante dimanche. La suspecte principale, sa sœur et deux complices masculins sont tous représentés.

Samedi matin à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), la principale suspecte a été interrogée, et elle pourrait souffrir de problèmes de santé mentale.Les deux femmes sont plus jeunes, nées en 1996 et 1998, mais les deux hommes sont considérablement plus âgés, l’aîné étant né en 1979. Aucune information sur leur éventuelle implication dans le meurtre de la collégienne n’a filtré.

Dans le cadre de cette enquête, au moins six personnes ont été placées sous garde visible. À ce stade, personne ne semble suivre la découverte de la malle qui liait le corps de Lola, ainsi le SDF qui l’a trouvé a fait retirer ses gardes.

Après la découverte tragique du corps d’une fillette de 12 ans dans un centre commercial parisien vendredi soir, quatre personnes ont été placées en garde à vue et sous observation stricte à proximité de l’immeuble de la fillette rue Manin.

Il a été révélé par le journaliste indépendant Clément Lanot qu’un sac plastique contenant un corps a été découvert dans le XIXème arrondissement de Paris vendredi soir. Un SDF fait la découverte dans la cour intérieure d’un immeuble d’un quartier de l’est parisien.

La victime est une jeune fille de 12 ans nommée Lola qui va à l’école dans la région et dont les parents ont signalé sa disparition plus tôt dans la journée. Selon les proches de l’enquête, son corps était recouvert de tissus.

Le père de Lola avait signalé sa disparition vendredi lorsqu’elle n’était pas revenue des cours au Collège Georges-Brassens voisin. Deux valises de style cabine avaient été laissées devant la porte de Lola.

La mère a fait rapport à la XIXème Commission. La collégienne, qui avait les cheveux blonds mi-longs, portait un jean blanc troué, un col roulé blanc, un chemisier blanc sans manches, des baskets blanches et un sac à dos blanc, et elle a donné le signal.

La jeune étudiante qui a quitté l’école vers 15h30 mais a été retrouvée saine et sauve dans son immeuble a révélé plus tard les images de sécurité. Sur ces images, on peut voir une jeune femme l’embrasser et l’encourager à sortir. Lola ne se sent clairement pas à l’aise. C’est donc un trou noir.

L’enquête de la préfecture de police de Paris pour meurtre sur mineur de moins de 15 ans a été ouverte par le parquet du commissariat de police. Elle a conduit la police à interroger trois personnes dans la région tard vendredi soir; leur éventuelle implication dans l’affaire est désormais inconnue.

Samedi matin, les enquêteurs ont interpellé un quatrième individu dans le quartier Bois-Colombes de l’arrondissement parisien des Hauts-de-Seine. Il semble s’agir d’une femme dont la signalisation pourrait correspondre à celle de l’interlocuteur de vidéosurveillance de Lola. Une femme qui avait déjà demandé à un riverain local de l’aider à transporter un sac lourd jusqu’à sa voiture un vendredi après-midi. Ces quatre personnes sont de garde.

Fille Malle
Fille Malle

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!