Ariane Seguillon Fils

Répandez l'amour du partage
Ariane Seguillon Fils
Ariane Seguillon Fils

Ariane Seguillon Fils – Demain nous appartient L’interprète de Christelle Moreno, Ariane Séguillon, sort le mars un livre confessionnel intitulé La Grosse qui relate son combat contre la boulimie, une addiction à la nourriture.

Dorian Lauduique, l’un des deux membres du groupe électro rock Ofenbach, à qui l’on doit les chansons Be Mine, Katchi ou Paradise et l’arrière-petit-fils de Guy Lux, l’a également aidée.

Celui dans lequel elle partage également un secret de famille longtemps gardé. L’actrice nous a confié qu’elle lui avait envoyé un message d’anniversaire sincère sans utiliser de jargon.Votre boulimie a commencé quand et comment ?

Quelle est la question la plus fréquemment posée et que voulons-nous savoir ?La grossesse de mon fils et les traitements de fertilité qui ont suivi m’ont fait prendre beaucoup de poids. J’ai empilé les kilos, puis je les ai perdus. Avec de la nourriture, j’ai réveillé quelque chose en moi.

L’un des déclencheurs a été l’annonce que mon frère Benjamin Séguillon avait un cancer.Quelle était la cause sous-jacente de la maladie ?

C’est une question intéressante. Je vais comparer ça à une dépendance à la cocaïne.

J’ai vu des gens prendre de la drogue et prétendre qu’ils n’en consommaient que la nuit. Après cela, ils l’ont pris le lendemain parce que les retombées étaient difficiles, puis ils l’ont emmené au travail le lendemain. La même chose peut être dite pour la boulimie.

Nous sommes une bande lamentable. Nous mangerons trois sucettes glacées et deux paquets de gâteaux un soir. Chaque jour, nous nous disons que c’est un crack et puis nous le mangeons parce que nous pensons que c’est le cas. Afin de restaurer notre sentiment de satisfaction, nous devons manger quelque chose qui a bon goût. Nous commençons à inventer, à nous dissimuler et à nous tromper.

Comment votre fils, Dorian, vous a-t-il aidé à sortir de cette situation ?Dorian, mon fils, m’a prêté main forte. Cependant, il a été extrêmement sensible à ce sujet pendant longtemps.

Au bout d’un moment, il s’est rendu compte qu’en parler était la pire chose possible, car la simple mention de son indulgence excessive suscite une réponse agressive.

C’est trop effrayant de l’entendre. Il a finalement réussi après avoir remarqué que des dizaines de paquets de gâteaux avaient disparu de mon placard après que je les ai achetés.

C’était le dernier mensonge que je pouvais lui dire avant de renoncer à lui mentir pour de bon. Je souffrais également d’un certain nombre de maux physiques qui commençaient à s’aggraver. J’ai dû abandonner. Mes tendons étaient enflammés au maximum. Ça faisait très mal.

Vous aviez aussi une peur du grossier.Pour moi, la grossophobie est à égalité avec le racisme. Malgré le fait que les gens ont peur de la différence, être en surpoids n’est pas automatiquement synonyme d’être moche.

Tenez compte de votre IMC (indice de masse corporelle, ndlr) pour déterminer si vous êtes en surpoids ou obèse.

Votre suggestion de cure amaigrissante de Michel Sardou vous a également été utile.J’étais avec lui pendant qu’il était en tournée au théâtre. Étant donné que j’étais incapable de prendre soin de moi, il m’a conseillé de prendre soin de moi. Il était incroyablement gentil avec moi.

Ariane Seguillon Fils

Avant tout, prenez soin de votre santé mentale et apprenez à vous accepter et à vous apprécier. Avec qui avez-vous travaillé ? Un thérapeute me voit une fois par semaine. À tout le moins, je lui parle sur Zoom une fois par semaine. essentiel d’avoir.

A Paris, j’utilise un vélo elliptique, tandis qu’à Sète, je cours et boxe. Mon entraîneur, d’autre part, a joué un rôle déterminant dans mon succès. Faire du sport me permet de me défouler quand j’en ai besoin (elle rit).

Pour une personne qui souffre d’anorexie, quels conseils lui donneriez-vous ?Pour être clair, je ne prétends pas être un médecin ou un thérapeute. Faites ce que vous pouvez, mais n’oubliez pas d’abord votre santé mentale.

La boulimie est une maladie de longue durée causée par un manque d’acceptation de soi. Vous devez accepter votre propre existence.

Où en êtes-vous par rapport au reste du groupe ?En continuant sur cette route, je finirai par arriver…Secrets de famille révélés.

Un secret de famille est également révélé dans ce livre à propos de votre frère, qui a été abusé par votre oncle. Pourquoi l’évoquer ?

Il m’était impossible d’écrire un livre sur ma vie sans évoquer l’expérience la plus difficile de mon existence. Benjamin Séguillon, mon petit frère, a voulu que le monde entier le sache pour venir en aide à des familles méritantes.

Le livre sur lequel il travaillait au moment de sa mort s’appelait “Fils de la chance” et était édité par Equateur. Il a été tué pour avoir caché cette information à tout le monde. Je voulais lui rendre hommage d’une manière ou d’une autre. Je me reproche souvent de ne pas pouvoir faire plus pour lui.

Dorian, qu’avez-vous ressenti lorsque vous lui avez parlé de votre livre ?Mon fils me défendra toujours. Peu importe ce qui se passe, il sera toujours là pour moi. Sans sa bénédiction, je n’aurais jamais réalisé ce projet. Il a mon dos. Nous avons été des deux côtés du monde à un moment ou à un autre.

Ariane Seguillon Fils
Ariane Seguillon Fils

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!