Suzanne Gabriello

Répandez l'amour du partage
Suzanne Gabriello
Suzanne Gabriello

Suzanne GabrielloLa chanson “Ne me quitte pas” est incontestablement l’une des plus belles chansons d’amour jamais écrites. De nombreuses rumeurs entourent le titre de la chanson, que Jacques Brel a écrit et que le chanteur a chanté en 1959.

Certains ont émis l’hypothèse que la chanson est autobiographique en raison de l’habileté avec laquelle son célèbre auteur a dépeint l’intérêt amoureux éphémère suppliant sa bien-aimée de ne pas le quitter. Jacques Brel l’aurait écrit comme un appel à l’aide à son ex-maîtresse, la chanteuse/actrice Suzanne Gabriello, au moment de leur rupture. Rien n’en sortirait.

Stéphane Loisy, biographe du chanteur, affirme que Ne me quitte pas était en réalité dédié à la femme de l’auteur dans le livre Jacques Brel en 40 chansons, écrit avec le neveu du chanteur Bruno Brel et Baptiste Vignol (éditions Hugo Image). Jacques Brel voulait que le titre soit une parodie des limites de la tromperie.”

Jacques Brel joue un personnage dans cette chanson qui est très différent du vrai lui. En réalité, c’était plutôt un séducteur qui séduisait systématiquement les femmes”, précise Stéphane Loisy. Lundi, un chapitre de l’histoire d’Équihen-Plage s’est achevé. Au cours des années 1950, Suzanne et Jacques Brel ont eu une relation passionnée dont ont été témoins de nombreux invités dans la maison de vacances de la famille Gabriello, qui a depuis été détruite. Plus encore que le reste de la falaise, elle était menacée par l’érosion de la falaise.

La composition la plus connue de Jacques Brel est “Ne Me Quitte Pas”, qui se traduit par “If You Go Away”. La rupture de sa romance avec Suzanne Gabriello a étrangement servi d’inspiration pour la chanson qu’il a écrite sur leur temps ensemble.

Ses compositions originales présentent principalement des thèmes comiques, et cette parodie est parmi les meilleurs exemples. La chanson a été inspirée par le classique de Nino Ferrer de 1965 intitulé “Mirza”, dans lequel il chante à la recherche de son chien.

Une fille yé-yé trouve Franz Kafka un peu plus difficile qu’Astérix dans l’adaptation de Gabriello. NB Le musicien Nino est Nino Ferrer, qui a collaboré avec Gabriello sur la composition de la chanson. NB Une méthode comique pour enregistrer les liaisons françaises est comme z’ont (au lieu de ils / elles havet) ou z’avez (au lieu de vous avez), par exemple lorsque le s typiquement silencieux à la fin de vous est suivi d’une voyelle, faisant sonner le s comme un z.

L’année est 1932, et l’emplacement est Montmartre. Suzanne est née d’un chanteur célèbre. Au début des années 50, elle forme le trio explosif Les Filles à Papa avec les autres chanteuses Françoise Dorin et Perrette Souplex. Elle devient finalement animatrice d’Olympia et est connue pour ses remarques pleines d’esprit.

Suzanne Gabriello

Au point que ses parodies de chansons françaises, comme “Les Potins d’abord” (d’après Brassens), “Les Flics de mon país” (d’après Enrico Macias), ou “Z’avez pas vu Kafka” (d’après Nino Ferrer) , deviennent d’énormes succès. En 1966, elle fait sensation en interprétant “La Campagne” dans le style de Gabriello de Jean Ferrat. François Mauriac regarde le spectacle en état de choc dans l’espoir d’inspirer les autres spectateurs. Mais l’humour de Suzanne est gagnant comme d’habitude.

Vous devrez être abonné pour lire la suite de cet article. Nos journalistes en France et dans plus de 50 pays travaillent dur chaque jour pour vous apporter une couverture précise et approfondie. Notre objectif dans toutes nos enquêtes, rapports, profils, analyses, colonnes et éditoriaux est de vous aider à avoir une perspective plus claire sur les changements sismiques qui se produisent sur notre planète. Aidez-nous à lutter pour une meilleure information en rejoignant notre cause. Votre participation sera précieuse pour créer le monde de demain.

L’ancienne coéquipière de Jacques Brel dit qu’elle a écrit “Ne me quitte pas, lui” après leur séparation. Cependant, Jacques Brel avait nié que les paroles étaient autobiographiques. À peu près au même moment, elle entretenait une relation amoureuse avec Guy Bedos, auquel elle fait allusion dans son livre de 2015 Je me souviendrai de tout, Journal mélancolique chez Fayard, bien qu’il reste anonyme. Lors de l’épisode du 12 septembre 2015 d’ On n’est pas couché , Laurent Ruquier a annoncé le nouveau nom.

Entre les années 1960 et 1970, elle anime des émissions jeunesse à la télévision française. Lors de l’émission pour enfants du jeudi après-midi, elle chantait fréquemment “a peut pas s’inventer (les mots d’enfants)”, une chanson qui énumère les questions humoristiques et les commentaires pleins d’esprit des enfants, puis, dans le couplet final, elle inviter les parents à envoyer plus de commentaires de ce genre afin qu’elle puisse les incorporer dans une nouvelle chanson.

Elle épouse ensuite le réalisateur Guy Dauvilliez-Lauzin, avec qui elle a une fille prénommée Marie. Elle épouse ensuite une seconde fois Michel Dubaile, membre du groupe folk-rock des années 1960 Les Célibataires et ancien “Petit Chanteur” au creux d’un arbre. Pascale et Pierre sont tous les deux des enfants du couple.

L’ancienne coéquipière de Jacques Brel dit qu’elle a écrit “Ne me quitte pas, lui” après leur séparation. Cependant, Brel a nié que les paroles étaient autobiographiques. À peu près au même moment, elle entretenait une relation amoureuse avec Guy Bedos, auquel elle fait allusion dans son livre de 2015 Je me souviendrai de tout, Journal mélancolique chez Fayard, bien qu’il reste anonyme. Ce nom a été annoncé par Laurent Ruquier dans son émission On n’est pas couché le 12 septembre 2015.

Suzanne Gabriello
Suzanne Gabriello

Leave a Comment

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicités détecté !!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez nous soutenir en désactivant ces bloqueurs de publicités.

error: Le contenu est protégé !!