Romane Bohringer Jeune

Répandez l'amour du partage
Romane Bohringer Jeune
Romane Bohringer Jeune

Romane Bohringer Jeune – Deux enfants sont nés de Romane Bohringer et Philippe Rebbot à la suite de leur idylle. Au cas où ils pourraient passer Noël en famille, ils marqueront également le 13e anniversaire de leur fille aînée, Rose. L’actrice a dévoilé pour l’occasion des images inédites.

Contrairement à la plupart des familles, Romane Bohringer et Philippe Rebbot suivent un ensemble unique de traditions familiales. Sur le tournage du Triporteur de Belleville en 2004, les deux comédiens sont tombés éperdument amoureux. Rose et Raoul sont nés de leur histoire d’amour.

Ils ont eu des hauts et des bas, comme tout le monde, ce qui a conduit à leur rupture. Romane Bohringer et Philippe Rebbot, contrairement à beaucoup d’autres parents, ont choisi de construire un pont plutôt qu’un mur entre eux. Les parents de Rose et Raoul ne voulaient pas s’entretuer, mais ils ont tout fait pour que la famille reste stable pour le bien de leurs enfants.

À la suite de cela, ils ont tous déménagé à Montreuil, en banlieue parisienne, où ils ont pu conserver leur intimité tout en pouvant voir leurs enfants. Une série intitulée L’amour flou est basée sur ce nouveau mode de vie, dont les ex ont fait un film.

Malgré un an d’engueulades suite à leur séparation, Romane Bohringer et Philippe Rebbot s’entendent désormais comme de vieux amis grâce à ce nouveau groupe. La garde d’enfants ne nécessite pas une planification approfondie à l’avance. Il leur permet de célébrer les événements familiaux les plus importants, comme les vacances ou les anniversaires, avec leurs proches grâce à cette flexibilité.

Romane Bohringer et Philippe Rebbot s’amusent beaucoup ce vendredi 24 décembre. Rose, le premier enfant du couple, est née à cette date il y a treize ans. L’actrice, la fille de Richard Bohringer, a présenté des photographies inédites d’elle-même à l’adolescence et à l’âge adulte.

Romane Bohringer Jeune

“C’est Noël, mais c’est aussi le jour de ta naissance”, a déclaré la mère de 48 ans à sa fille, en référence à son anniversaire. Aujourd’hui, tu as treize ans. Et tu es la plus belle chose de ma vie (avec ton sacré frère bien sûr). Mon merveilleux cadeau, je te souhaite un joyeux anniversaire.

Un très joyeux 13e anniversaire à toi, parce que tu ajoutes tellement d’excitation à ma vie. Les fans de la jeune fille lui ont souhaité bonne chance dans la section des commentaires. C’est bien d’avoir un peu d’affection en cette période tumultueuse.

Romane Bohringer, fille de l’acteur français Richard Bohringer, a travaillé sur Kamikaze avec son père alors qu’elle n’était qu’une adolescente. Elle a été embauchée par Peter Brook pour interpréter le rôle de Miranda dans The Tempest de Shakespeare l’année où elle a obtenu son baccalauréat.

Pour cette raison, elle est déterminée à poursuivre une carrière d’actrice. Dans Les Nuits fauves de Cyril Collard en 1992, elle incarne la tragique Laura. Ce film a été un succès surprenant, lançant sa carrière et lui valant une nomination au César du meilleur espoir féminin.

Elle s’amuse à mettre en scène des individus torturés, que ce soit la jeune fille effacée de Claude Miller (L’Accompagnatrice), la peintre recluse de Martine Dugowson (Mina Tannenbaum) ou encore le manipulateur dérangé de Gilles Mimouni (L’Appartement).

Romane Bohringer n’a que quelques mois lorsqu’elle assiste au départ de sa mère du domicile familial. Après cela, elle et son père, l’acteur Richard Bohringer, ont eu un lien étroit. La jeune fille de 13 ans a fait ses débuts d’actrice dans “Kamikaze” avec lui.

Romane Bohringer sait qu’elle veut être une actrice professionnelle grâce au réalisateur Peter Brook, qui l’a choisie pour le rôle central de Miranda dans “The Tempest” de Shakespeare. En 1992, elle reçoit son premier César du meilleur espoir féminin pour son interprétation de Laura dans “Nuits fauves” de Cyril Collard, rôle qui lui vaut la critique.

Elle aime dépeindre des femmes nuancées, ambiguës et souvent incomprises. Elle quitte le grand écran à la fin des années 1990 pour se consacrer à la scène. En 2001, “Le Petit Poucet” d’Olivier Dahan la ramène à la chambre noire. Marguerite Bourry, plus connue sous le nom de Maggy Bohringer, avait neuf mois lorsqu’elle s’est enfuie de chez elle à Saigon, au Vietnam, où elle est née d’un père corse et d’une mère vietnamienne.

Romane, la fille de Richard 1er, l’accompagne fréquemment sur le plateau de Deuil-la-Barre, où elle a grandi. Son grand-père paternel a servi dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est né et a grandi dans le Land de Bade-Wurtemberg.

Romane Bohringer est devenue célèbre avec le film Les Nuits fauves de Cyril Collard en 1992, dans lequel elle a joué. Le prix Georges de Beauregard et le César du meilleur espoir féminin lui ont été décernés pour sa performance. Des actrices comme Rimbaud Verlaine (Total Eclipse) d’Agnieszka Holland sont apparues dans ses films depuis.

Romane Bohringer Jeune
Romane Bohringer Jeune

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!