Philippe Campion Fils De

Répandez l'amour du partage
Philippe Campion Fils De
Philippe Campion Fils De

Philippe Campion Fils De – Il n’a que 30 ans, mais Philippe Campion est déjà une étoile montante de l’industrie musicale, puisqu’il vient de sortir son premier album, “Eternal Summer”.Tôt ou tard, label indépendant réputé pour découvrir de nouveaux talents français, a signé l’album.

Lorsque nous écoutons “Eternal Summer”, nous ressentons des sentiments que nous n’avons pas ressentis depuis des années, grâce au lyrisme de la chanson.Entre l’intimité des paroles et l’expansivité de la musique, Eternal Summer est un premier album puissant.

C’est un album de nostalgie qui parle de bonheur perdu, de souvenirs et d’optimisme quand les cicatrices disparaissent. Philippe Campion raconte son histoire à travers onze chansons sincères. et un nouvel amour peut émerger des profondeurs.

On est emporté par le lyrisme et la personnalité passionnée de Philippe Campion, qui sont bien loin de la guimauve ou de la folie de la ballade émotionnelle.J’adore ce disque aux accents seventies, entre orchestre à cordes et piano, avec des textes simples, universels et uniques sur des mélodies romantiques et une voix qui joue avec les variations avec une facilité déconcertante.

Avec Philippe Campion comme ancêtre et Marcel comme mentor, Philippe Campion prend la décision consciente d’éviter d’être là où vous l’attendez.Plutôt que du jazz manouche à la Django Reinhardt ou la guitare flamboyante des Gipsy Kings, on entendra des chansons enregistrées à la voix de piano avec beaucoup de cordes, allant des grandes chansons françaises à la Michel Berger aux grands du jazz vocal comme Michel Legrand et Pat Metheny, l’une de ses idoles d’enfance à qui il a été présenté par son père.

La semaine dernière, nous avons eu une conversation téléphonique assez longue avec Philippe Campion, qui a révélé plusieurs détails concernant son premier album très attendu. Ce n’est pas la chanson tzigane qui m’a défini, mais plutôt le jazz qui a fait de moi ce que je suis, contrairement aux idées reçues. Même enfant, la musique était ce qui me parlait le plus.

Ce n’est un secret pour personne que mon père aimait le jazz, et c’est toujours la musique qui m’aide à me détendre et à me connecter avec mes émotions.Chanter avant tout. Le piano est à côté…

Mon père avait enregistré des films de moi chantant alors que j’avais à peine quatre ans. Je n’ai jamais pris un seul cours de chant de ma vie et je le regrette encore aujourd’hui. s’enseigne elle-même.

En revanche, le piano a été ajouté bien plus tard. Quand j’étais plus jeune, je n’avais aucune envie d’étudier le solfège. Même si mon père m’a encouragé à le faire, j’étais juste intéressé par le chant et j’ai trouvé le reste confinant.

L’absence de mon père à l’âge de 18 ans a déclenché un changement sismique dans ma vie. En conséquence, j’ai cherché refuge dans le piano, que j’ai progressivement appris à maîtriser dans mon propre style. Pourtant, j’ai commencé comme chanteur, pas comme musicien.” La rencontre fortuite avec la vénérable maison de disques française Tôt ou Tard.

Philippe Campion Fils De

“Pour arriver à Tôt ou tard, mon manager Peter Murray a fait écouter mes bandes à Clément Ducol, qui a composé la musique de mon premier album, qu’il a ensuite fait écouter à Vincent (Frerebeau, le fondateur du label, ndlr). Nous nous sommes rencontrés et il a dit oui, donc je suppose qu’il a apprécié.

Malgré des choses concrètes comme les promotions, ça reste un rêve que j’ai du mal à réaliser encore maintenant (rires).On m’a dit que mes propositions étaient plus classiques et diversifiées que celles des autres artistes du roster, mais en réalité, je crois que chaque musicien signé sur le label apporte quelque chose d’unique et de très personnel à la table.

Philippe Campion Fils De: Marcel Campion

A cet égard, je crois que je ne suis ni plus ni moins légitime qu’aucun autre artiste de Tôt ou Tard, et que je m’inscris donc bien dans cette ligne éditoriale.Clément Ducol, arrangeur de talent, fut l’un de ses collaborateurs.

Lorsque je l’ai rencontré pour la première fois, j’ai évoqué son travail sur le CD Currency of Man de Melody Gardot, en particulier les lignes de violoncelle qui m’avaient particulièrement impressionné.

Notre travail rigoureux et sérieux sur ce premier disque a commencé par l’appréciation de Clément pour ma sensibilité à son travail sur les arrangements, je crois. C’étaient les années, et cette chanson a été le moment charnière.

Au début, j’étais un peu sceptique quant à ce titre en raison de la performance de ces années à la radio et sur YouTube. Je l’avais mis en veilleuse parce que je sentais que d’autres chansons représentaient plus ce que je voulais dire, étaient plus ambitieuses, ou les deux.

Vincent, en revanche, a été séduit par ce livre. Maintenant qu’il a été travaillé un peu plus, j’ai trouvé quelque chose d’accrocheur et de lugubre à la fois “Quand vous faites quelque chose, ne posez pas trop de questions. Pour composer de la musique, vous perdez de vue ce que vous faites parce que vous le faites par amour.

Philippe Campion Fils De
Philippe Campion Fils De

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicités détecté !!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez nous soutenir en désactivant ces bloqueurs de publicités.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock