Petits Enfants De Bourvil

Répandez l'amour du partage
Petits Enfants De Bourvil
Petits Enfants De Bourvil

Petits Enfants De Bourvil – Le jeudi 25 février 2021, Sud Radio a rendu hommage à Fernandel. Valérie Expert, animatrice de l’émission média de la station, a invité Vincent Fernandel, fils du célèbre comédien. Ensemble, ils racontaient le parcours cinématographique du disciple de Bourvil qui nous avait quittés 50 ans plus tôt.

Vincent Fernandel a rappelé celui qui fut son grand-père à la lumière du fait que Paris Première lui consacrera une soirée le 26 février, avec la diffusion de quelques classiques. Il en a profité pour faire la lumière sur la vie sentimentale de l’humoriste, peu évoquée dans les médias de l’époque.

Tandis que Gilles Ganzmann, présentateur du 10H-info Midi, déplorait que le grand public ne sache pas grand-chose de “Madame Fernandel”, la grand-mère de Vincent.

Pour savoir si l’humoriste était un peu dragueur, il l’a interrogé sur son comportement envers les femmes. Aussi, la réponse est, à tout le moins, évidente : « Mon grand-père était un citoyen très intègre. En fait, Gabin lui-même l’a dit : « droit comme un bar ».

Mon grand-père a rencontré ma grand-mère quand il avait huit ans et est resté avec elle jusqu’à sa mort. » Une bombe qui a fait grand bruit dans le studio. Sans oublier Vincent Fernandel pour nuancer encore cette belle histoire d’amour. amant fou et éphémère. C’était un romantique sans espoir, pas encore tout à fait là, mais il aimait beaucoup sa femme.

Sur la route, il gardait le contact avec ses proches en leur écrivant des lettres tous les jours », s’est-il expliqué Il possède un recueil de lettres, dont les suivantes : « J’en ai quelques unes qui sont très jolies et que d ‘ailleurs je ne rendrai jamais public et.

S’il fait écho au comportement impénitent de l’acteur, Vincent Ferdandel préfère le tempérer par l’humour « Alors, comme auraient pu dire Marais ou Cocteau, je ne sais pas ce qui s’est passé ; aucune idée. Cela, cependant, n’a jamais été rendu public, et il ne s’en est jamais vanté. Il a visiblement rompu les confidences lorsqu’il se dit “un très grand romantique [et] un grand sentimentaliste !” comme son grand-père.

Auteurs, musiciens, peintres et personnages emblématiques… Le documentaire “Une maison, un artiste” revient sur la vie et la carrière d’une poignée de grands noms des arts et de la culture, ainsi que sur ceux qui ont laissé une marque indélébile sur notre conscience collective, en illuminant les habitations qui ont tant marqué leur développement et leur imaginaire.

Bourvil, de son vrai nom André Raimbourg, achète une maison à Montainville, village perdu des Yvelines, en 1955. A l’époque, il surfe sur le succès de ses chansons comiques et de ses représentations lyriques, et s’apprête à en jouer une des rôles de sa vie, “La traversée de Paris”.

Ici, il part à la recherche du jardin où il pourra planter les arbres dont il a toujours rêvé. Un décor qui rappelle tellement sa Normandie natale qu’il a pris le nom de sa ville natale comme surnom de scène.

Lui et sa femme Jeanne et leurs deux enfants y passent un mois chaque été, où ils profitent de l’eau et du sable à Saint-Aubin-sur-mer. L’interprète des “Crayons” et “Bal Lost” et vedette de 53 films, dont “Le corniaud” et “La grande vadrouille”, est désormais quelqu’un de nouveau, mais toujours lui-même.

Le contraste entre sa maison d’enfance à Bourville et sa parenthèse enchantée à Montainville a contribué à faire d’André un homme simple et content. Jusqu’à ce qu’un cancer l’emporte à 53 ans, laissant une nation en deuil.

Dominique et Philippe Raimbourg, sa nièce Gervaise Leméteil, Danièle Thompson, fille de Gérard Oury et scénariste de “La grande Vadrouille” et “Cerveau”, Marina Vlady, sa compagne dans “Les bonnes causes”, et Xavier Beauvois, Normand d’origine adoption et fan de l’homme qui lui a appris à aimer les films, partagent tous leurs souvenirs du défunt acteur.

Petits Enfants De Bourvil

Il a adapté Martin de La Traversée de Paris, Fortunat de Fortunat et le personnage de Mirror of Two Faces. En plus de ses rôles dans les comédies à succès Le Corniaud et La Grande vadrouille, il est également apparu dans plusieurs petits films. Même 50 ans après sa mort, ce personnage n’a pas été oublié, que ce soit dans les films ou les chansons.

Relativement récemment, à l’occasion du confinement, on a pu entendre une chanson, La Tendresse, reprise par la symphonie confinée, qui a cumulé plus de 4 millions de vues sur YouTube.

Il était enthousiaste, mais déçu par le décalage entre ses attentes et la réalité (même s’ils s’étaient déjà rencontrés). Si le film n’est pas terrible, ce n’est pas non plus l’expérience épiphanique qu’aurait pu être la rencontre avec [Louis] de Funès.

La représentation de ce dernier acteur d’un con cynique devant un homme brisé par sa situation était plus efficace que celle de Fernandel. Peut-être les deux personnages de “La Cuisine au beurre” sont-ils un peu trop proches l’un de l’autre. Et ce, même si c’était une bonne idée de réunir le Marseillais bavard et le Normand réservé.

Petits Enfants De Bourvil
Petits Enfants De Bourvil

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicités détecté !!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez nous soutenir en désactivant ces bloqueurs de publicités.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock