Parents Alexia Daval

Répandez l'amour du partage
Parents Alexia Daval
Parents Alexia Daval

Parents Alexia Daval – Jonathann Daval est tenu par la loi de renoncer à sa part du manoir où lui et sa femme Alexia vivaient avant son meurtre. Les parents et la sœur de la femme, tous deux décédés avant elle en 2017, vont donc reprendre possession de la propriété à Gray-la-Ville (Haute-Saône).

Jonathann Daval, reconnu coupable de meurtre et condamné à 25 ans de prison le 21 novembre 2020, a choisi de ne pas faire appel de la décision de la cour d’appel de Haute-Saône.

Le samedi 18 juin, Le Parisien rapportait que le 8 mars 2022, un tribunal de Vesoul avait ordonné aux parents et à la sœur du défunt de recevoir une moitié d’intérêt dans la maison, estimée à 85 000 € à l’époque. Nul doute, comme l’ont rappelé nos confrères, ce jugement est définitif puisqu’il a été rendu le 8 juin par un extrait de la cour d’appel de Besançon.

Le produit de cette vente servira à indemniser les parties lésées devant les tribunaux civils. Selon le quotidien, la mère d’Alexia reviendra dans la propriété début juillet 2022 avec son notaire pour mener à bien les démarches d’annulation.

Selon un média français, les avocats civils avaient traduit Jonathann Daval devant un tribunal de Vesoul en juillet 2021 pour lui ordonner de partager ses biens. Pour l’empêcher de donner accès à cet argent à sa mère, un compte bancaire temporaire a été ouvert à son nom.

Rappelons qu’au début du mois, Jonathann Daval a été condamné par une cour d’appel à verser 160 000 € de dommages et intérêts aux proches d’Alexia, dont 130 000 €.

Les parents d’Alexia Fouillot (ex-femme de Daval) se livrent une bataille juridique acharnée pour récupérer la maison où résidaient autrefois leur fille et Jonathann et obtenir des dommages-intérêts trois fois supérieurs aux 165 000 € accordés à la famille en mai cette année.

Une autre bataille judiciaire est en cours, un an après que Jonathann Daval a été condamné à vingt-cinq ans de prison pour le meurtre de sa femme Alexia, dont le corps partiellement brûlé a été retrouvé le 30 octobre 2017, à Gray-la-Ville. Le Parisien rapporte que les parents d’Alexia, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, réclament leur retour dans “la maison du bonheur et des menteurs”.

Une véritable bataille juridique est en cours, et pour cause. Il appartient conjointement à Jonathann Daval, ses parents et la sœur d’Alexia. La famille Fouillot y habite depuis plusieurs années et souhaite maintenant se réapproprier le gîte.

La mère d’Alexia raconte que sa fille est décédée à la maison quand elle était adolescente, et que depuis, “le temps s’y a arrêté, le sèche-linge est encore rempli d’habitudes, rien n’a bougé. Vendredi 5 novembre, la cour d’assises de Besançon s’est à nouveau réunie pour examiner les recours familiaux qui avaient été déposés plus tôt dans le mois.

Les proches d’Alexia estiment que Jonathann devrait payer plus que les 165 mille euros de dommages et intérêts qui ont été calculés. Le problème est qu’au fil du temps, la maison perd de la valeur et la famille Daval refuse obstinément de céder sa part.

Selon Le Parisien, le 24 mars, lors de la levée des scellés, la mère de l’époux qui avait écrit la lettre s’est également présentée avec une procuration pour son fils et un notaire public. Il y avait une réunion qui a conduit à de graves frictions entre les deux familles.

Parents Alexia Daval

Me Schwerdorffer, l’avocat de la famille Daval, déplore : “Ils refusent même l’idée que la mère de Jonathann puisse occuper la maison ou le jardin, faisant comme si cette maison était la leur.” Pourquoi les Fouillot font tant d’histoires sur une question apparemment insignifiante.

Parce que la famille d’Alexia demande près de trois fois plus qu’on ne lui a donné à l’origine. Selon le républicain de l’Est, les parents d’Alexia réclament 150 000 € (205 000 $) pour détresse émotionnelle, 60 000 € (90 000 $) pour perte économique et 22 500 € (29 000 $) pour frais de succession. Après avoir été faussement accusés par Jonathann Daval, la sœur d’Alexia et son mari Gregory Gay réclament désormais un total de 100 000 euros.

Me Jean-Hubert Portejoie, avocat des droits civiques, aurait déclaré vendredi : « Alexia Fouillot est décédée depuis quatre ans, mes clients sont exposés à des frais de justice, des frais d’inhumation et des frais de succession ; ils ont été contraints de vendre leur fonds de commerce mais n’ont pas touché un seul euro d’indemnisation.” Cette déclaration a été faite en réponse à une rumeur selon laquelle de l’argent était tiré de la mort de Fouillot.

La valeur du foncier chute comme la valeur d’une maison dans un quartier ravagé par des tirs de projectiles. Un notaire a placé la valeur du bien « entre 170 et 175 mille euros avec une décote de 15 à 20 % en raison du drame, soit 150 000 euros ».

Lors d’une audience le 5 mai, l’Est Républicain rapporte que l’avocat de la famille a déclaré : “ces indemnités ont une incidence pour obtenir une compensation qui me permettrait de

La guerre juridique est loin d’être terminée. L’arrêt d’appel de la Cour d’appel est prévu pour le 11 mars 2022 Ils sont assis au fond de la grande salle du Régal au centre de Clermont-Ferrand. Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d’Alexia, étaient en Auvergne jeudi soir pour fêter le lancement de leur livre “Alexia, notre fille”, après y avoir été invités par le cabinet d’avocats Maîtres Portejoie à Clermont-Ferrand.

Avec ce livre, nous avons voulu rendre hommage à Alexia car elle a été la plus grande absente du procès, comme le dit Isabelle Fouillot. Selon les parents d’Alexia, de nombreuses fausses déclarations ont été faites au cours du procès. Jean-Pierre Fouillot a rappelé : “La défense de Jonathan Daval s’est largement appuyée sur des mensonges sur notre fille.

Parents Alexia Daval
Parents Alexia Daval

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!