Nantes Femme Tuee Arme Blanche

Répandez l'amour du partage
Nantes Femme Tuee Arme Blanche
Nantes Femme Tuee Arme Blanche

Nantes Femme Tuee Arme Blanche – Le procureur Renaud Gaudeul a précisé dans un point de presse que les témoins qui ont vu l’attaque – qui s’est produite pour des raisons inconnues – ont déclaré que le coupable s’était enfui. La victime était une femme de ménage dans un hôpital, a déclaré le juge. “Elle venait de quitter son domicile près du lieu de l’agression et se rendait au travail”, a-t-il déclaré.

Le procureur a en outre noté que le corps de la victime avait « près d’une douzaine de tresses de transection sur le dessus du corps ». Vers 6 h 30, les trois jeunes hommes qui avaient vu l’agression ont alerté les pompiers. Selon le juge, ils avaient été « alertés par les cris de la victime qui a lancé un appel à l’aide ».

“Lorsque les pompiers sont arrivés, la victime s’est effondrée au sol, et les services médicaux d’urgence qui sont arrivés sur les lieux n’ont rien pu faire pour la réanimer”, a déclaré M.. Gaudeul. La victime était mère de quatre enfants adultes et le juge a noté qu’elle vivait actuellement seule avec deux de ses enfants. Elle était française, mais elle avait été “vraisemblablement voilée” pendant des années et vivait seule.

“Une enquête a été ouverte pour meurtre intentionnel”, a déclaré M.. Il n’y a “pas d’interpellation à ce stade”, a fait remarquer Gaudel. L’enquête a été confiée à la police. L’autopsie est prévue lundi matin.

Les faits se sont déroulés dans la partie basse du quartier Bellevue, quartier prioritaire de Nantes, et “cette agression y a suscité une forte émotion car plusieurs membres de sa famille habitent à proximité”, selon le procureur. Il s’agit “de savoir si la victime et le suspect se connaissaient”, a déclaré M.. “Aucune hypothèse n’est privilégiée à ce stade”, jubilais-tu.

Johanna Rolland (PS), la maire de Nantes, s’est dite “en lien constant avec le @Prefet44 et le Procureur de la République” sur Twitter. Mme Rolland a assuré à la famille et aux amis de la victime que “tout est fait pour retrouver l’auteur de cet acte odieux”

Un débat sur la sécurité de la ville a été déclenché par l’homicide survenu trois semaines après l’enlèvement d’une femme de 40 ans le 24 septembre en plein cœur de Nantes. Samedi matin, vers 06h00 heure locale, sur l’île de Nantes, à deux pas de la grue jaune, se sont déroulés les événements les plus récents. La femme agressée a affirmé qu’elle était allée rendre visite à un ami.

Deux hommes de nationalité somalienne ont été accusés et condamnés dans cette affaire. Dimanche matin, la police des quartiers ouest de Nantes a découvert le corps d’une femme de 47 ans (Loire-Atlantique). Son corps avait eu une “douzaine de tresses transsexuelles” rasées.

Série policière à Nantes (Loire-Atlantique). Le procureur de la République de Nantes, Renaud Gaudeul, a annoncé en conférence de presse qu’une femme au foyer de 47 ans a été abattue en pleine rue dimanche matin alors qu’elle se rendait à son travail dans un établissement de santé.

Alors que la ville de Nantes a été le théâtre de nombreux crimes retentissants ces dernières semaines, la nouvelle est tombée tôt dimanche matin qu’une femme de 47 ans avait été poignardée à plusieurs reprises dans la zone industrielle de Bellevue par un suspect qui a fui la scène.

Nantes Femme Tuee Arme Blanche

Vers 6 h 30, les pompiers ont reçu un appel concernant une femme agressive sur la voie publique. Selon les pompiers, le gars “est rapidement tombé inconscient puis en arrêt cardiaque au moment où les secours sont arrivés”. Ils ont déclaré dans un communiqué qu’ils avaient tout essayé pour la faire revivre, mais elle a été déclarée morte sur les lieux.

Ouest-France affirme que des témoins oculaires ont entendu une femme crier “au secours, au secours” dans la rue pour demander de l’aide. Un journal local a rapporté que des témoins oculaires ont vu un homme courir après la victime, essayer de l’attraper par les cheveux, puis la frapper plusieurs fois sur l’estomac et la cage thoracique avec un couteau. Une réponse immédiate a été apportée, faisant intervenir le chef de la police locale, quelques législateurs et un groupe de travail judiciaire.

Dimanche après-midi, le procureur de la République de Nantes a annoncé l’ouverture d’une enquête pour “homicide volontaire”. Selon le juge, la victime “venait de quitter son habitation à proximité immédiate du lieu de l’agression et se rendait à son travail” en tant que femme de ménage dans un établissement de santé et mère de quatre enfants majeurs. Le procureur a en outre noté que le corps de la victime avait « près d’une douzaine de tresses de transection sur le dessus du corps ». Lundi viendra le temps de procéder à une autopsie.

En revanche, Johanna Rolland (PS), la maire de Nantes, a confirmé “le décès d’une femme à Bellevue après une agression à l’arme de col blanc ce (dimanche) matin”. L’édile a tweeté : “Je suis en contact quotidien avec le @Prefet44 et le Procureur de la République. Tout est fait pour retrouver le responsable de ce crime horrible.

Après qu’une femme de 40 ans a été brutalement agressée le 24 septembre en plein cœur de Nantes, ce meurtre est survenu trois semaines plus tard, déclenchant une discussion sur la sécurité dans la ville. Deux hommes de nationalité somalienne ont été accusés et condamnés dans cette affaire. La préfecture de la ville a signalé que 900 personnes ont défilé à travers la ville quelques jours plus tard pour protester contre l’augmentation du taux de criminalité et exiger la fin de l’insécurité.

Nantes Femme Tuee Arme Blanche
Nantes Femme Tuee Arme Blanche

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!