Mike Brant Décès

Répandez l'amour du partage
Mike Brant Décès
Mike Brant Décès

Mike Brant Décès – “Laissez-moi vous admirer”, “Qui saura” et “Dites-lui” ne sont que quelques-unes des déclarations qu’il a utilisées au cours de sa rapide ascension.

Il s’est suicidé à l’âge de 28 ans et a choqué ses amis. La survivante Bronia Rosenberg et la guérilla Fichel Brand ont déplacé leur fils Mike Brant en Israël en mai 1948, alors que le pays était encore un nouvel État, et il y a grandi.

Le jeune enfant a été rapidement admis dans une chorale de lycée à l’âge de cinq ans, malgré le fait qu’il était resté muet jusque-là. Cependant, il a quitté l’école à l’âge de treize ans. Il exerce de nombreux petits boulots tout en travaillant comme employé du Musée océanographique de Haïfa et comme réparateur pour la communauté locale.

Zvi, son frère et accordéoniste, l’a accepté dans le groupe deux ans plus tard. Les Chocolates sont dans les rues de Haïfa depuis près de deux ans, et un jeune homme à la voix de stentor les accompagne.

Mickal and the Platters se rebaptise Mickal and the Chocolates suite au succès de Mike Brant auprès des jeunes.

Après avoir entendu la voix et le charisme du chanteur, le grand musicien de music-hall israélien Jonathan Karmon a proposé de l’accompagner en tournée aux États-Unis et en Afrique du Sud à cette époque.

Cet incident a renforcé sa détermination à se lancer dans une carrière solo. La porte était grande ouverte en 1968, quand je suis arrivé. A Téhéran, Sylvie Vartan, qui devait également se produire dans la même salle que Mike Brand, et son secrétaire Carlos ont tous deux observé Mike Brand sur scène.

Le chanteur qu’ils espèrent rencontrer à Paris les intrigue tous les deux. Il a été terminé en 1969. À la suite de l’introduction de Carlos à Eddy Barclay, il a rencontré Eddy.

En raison d’une barrière linguistique, l’artiste n’arrive pas à s’intégrer. Jean Renard, le directeur artistique de Sylvie Vartan et Johnny Hallyday, en a finalement pris les commandes.

Les 45 tours initiaux ont été atteints après quelques mois. Lorsque “Let Me Love You” est sorti en 1970, cela a marqué le début de la carrière de Mike Brant. La popularité de la chanson a incité le chanteur à produire des versions en allemand et en italien.

Mike Brant, qui a participé à diverses émissions de radio et de télévision, devient rapidement un nom connu grâce à sa chemise à moitié ouverte et ses jambes évasées.

Il est impossible de résister au charme de sa voix captivante et de ses manières attirantes. Dans “On ira à Sligo”, “Un corps perdu” ou encore “Felicita” en 1971, il revient sur scène en tant que victime d’un accident de la route.

Les films de Luchino Visconti l’intéressent également. La version italienne de “HAIR” est également envisagée pour publication. Pour l’artiste qui veut s’inspirer des milieux ruraux, résister au 7e art est un défi.

Mike Brant a accepté de faire la première partie de Dalida en 1971 à l’Olympia. À la suite de la rupture, Gérard Tournier prend la direction de la création.

Mike Brant Décès

Charles Talar est le producteur de Talar. “Qui saura”, une version retravaillée de “Que sera” de José Feliciano, a ressuscité la carrière du guitariste en 1972.

“C’est ma prière” était l’un des plus de 250 galas qu’il a organisés au cours de l’année. Les sautes d’humeur et la lassitude sont imminentes.

Les records et les tournées ne s’arrêtent pas : Que tu es belle, Toutes les couleurs, Rein que larme et Tout réprise, par exemple.

Sulfureux En 1974, Simon Waintrob le tient sous son contrôle. À la suite de cela, il commence à passer plus de temps dans des zones où il est moins connecté à sa famille.

Mike Brant Décès : 25 avril 1975

Malgré cela, il est capable de dire ce qu’il pense. C’est en 1974 que sortent les albums « C’est comme ça que je t’aime », « Viens ce soir » et « Toi, mon enfant ».

C’est l’année où Mike Brant a commencé à montrer des signes de dépression. Une représentation devant 4 000 personnes à Boissy-Saint-Léger, en France, a été interrompue lorsqu’il a quitté la scène plus tôt.

Au vestiaire de Cambrai, le miroir est cassé. Le 21 novembre 1974 est le jour où une tentative de suicide a été tentée en Suisse. Il fait un acte de foi depuis la fenêtre du deuxième étage de sa chambre d’hôtel. Il a pu se tenir debout et marcher à nouveau malgré de nombreuses fractures.

Quand il demande, “Qui peut lui dire ?” Lorsque la maladie a semblé avoir disparu en 1975, “elle a gardé les yeux de ses enfants ouverts”.

Ce sont les titres “Tell him” et “Feelings” de Loulou Gasté et Morris Albert qui revigorent le chanteur. L’impensable s’est produit en ce jour horrible de 1975.

Mike Brant Décès
Mike Brant Décès

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!