Maurice Agnelet Fils

Répandez l'amour du partage
Maurice Agnelet Fils
Maurice Agnelet Fils

Maurice Agnelet Fils – Le fils de Maurice Agnelet a reconnu avoir tué sa maîtresse Agnès Le Roux en 1977, et il a fait une déclaration sous serment pour le prouver. En raison de “risques de fuite ou de pression”, le tribunal a ordonné la délivrance d’un mandat de dépôt contre l’ancien avocat. Revenons à son aveu.

Guillaume Agnelet, 45 ans, est arrivé sur l’écran de visioconférence de la salle d’audience peu avant 11h30 en provenance de Chambéry en chemise bleu nuit, cheveux courts, voix grave et gorge tordue. Maman m’a dit qu’elle me dirait qui était mon père. Près de Monte Cassino, Maurice Agnelet et Agnès Le Roux sont allés camper dans une zone calme (ndlr, en Italie).

Même dans son sommeil, il aurait tiré sur Agnès et crié au secours, selon le fils de l’accusé. “Je suis malade depuis l’âge de 16 ans”, ai-je dit. Témoin : “Si je n’avais pas fait ça maintenant, j’aurais eu des regrets pour le reste de ma vie”, a-t-il dit, tout en assurant qu’il n’avait pas témoigné plus tôt pour “le bien de la famille”.

Maurice Agnelet Fils : Guillaume Agnelet,Thomas Agnelet

A l’époque où Guillaume avait 16 ans, dans les années 1980, Maurice Agnelet allait dire à son fils qu’il savait exactement où reposait le corps d’Agnès. Sa mère, Anne Litas, partagera avec lui un autre secret quelques années plus tard.

À l’époque, j’étais étudiante. Elle m’a fait signe de m’asseoir et m’a dit qu’elle allait me parler de mon père. c’est là que tout a commencé. Enfin, dans un troisième temps, Maurice Agnelet se confie sur son fils, selon ses aveux : “Il dit ‘il ne faut pas qu’ils retrouvent le corps”.

Soudain, mon cœur s’est mis à battre et j’ai commencé à me demander si j’étais ou non dans un rêve. Guillaume Agnelet a décrit son père comme “en un mot, pervers” lorsqu’on l’a interrogé sur lui. Dimanche, Guillaume Agnelet a comparu devant le parquet général de Chambéry.

Maurice Agnelet Fils

Le tribunal a demandé qu’il soit ré-entendu mercredi à Rennes. “C’est un rebondissement ou plutôt un drame qui est en train de se produire”, a déclaré l’avocat de Maurice Agnelet, Me François Saint-Pierre, en réponse aux allégations de Guillaume Agnelet.

Il y a une atmosphère tendue dans cette cour d’assises en ce moment”. “Il faut attendre le témoignage de la mère de Guillaume et de Thomas Agnelet. Dans le cas de la défense, seul Thomas a été appelé à témoigner.

Parce que “la défense savait quelle serait (sa) position”, a déclaré Guillaume lundi, “ils ne l’ont pas cité”. Lundi, le tribunal n’a pas été en mesure de localiser la mère des deux garçons de Maurice Agnelet. Guillaume n’est pas sûr qu’une balle dans la tête aurait tué Agnès Le Roux.

Il n’y a aucun moyen pour lui de savoir avec certitude si le tir était mortel ou non, a-t-il déclaré. Des confessions de Guillaume Agnelet affirment que le corps d’Agnès, nu et au sol, aurait été déposé par son père “à quelques centaines de mètres” de leur domicile.

C’est la troisième fois que Maurice Agnelet est jugé pour la disparition d’Agnès Le Roux. Le jugement du procès devait être rendu le vendredi 11 avril, conformément au calendrier actuel. Procès Agnelet : “Je suis persuadé que mon père est l’assassin”.

L’audience de lundi a débuté par un rebondissement inattendu : son fils Guillaume l’a accusé d’avoir assassiné Agnès Le Roux alors qu’il se trouvait en Italie pour un voyage d’affaires. Après une audience à la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine marquée par un rebondissement : l’un de ses fils l’accuse d’avoir tué la jeune femme de 29 ans alors qu’il était en vacances en Italie, Maurice Agnelet passera la nuit en prison le Lundi 7 avril, suivant l’audience.

“J’ai un cas de conscience”, a clamé dimanche Guillaume Agnelet sur le parquet de Chambéry. Je crois que mon père est l’assassin qui a tué Agnès Le Roux. Déclaration faite par Guillaume Agnelet via visioconférence depuis Chambéry en début d’audience à la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine.

Comme il a répondu à la question du président, “Si je ne l’avais pas fait maintenant, j’aurais eu des regrets pour le reste de ma vie.” Son excuse pour ne pas témoigner plus tôt était que “pour le bien de la famille”, a-t-il dit.

Mercredi, Guillaume Agnelet sera de retour sur les ondes. Lors d’un voyage à Paris alors qu’il avait 14 ans, l’homme, qui avait soutenu son père lors des deux premiers procès, affirme avoir obtenu des informations confidentielles de ses parents. Cependant, selon le témoignage du fils, Maurice Agnelet a fait allusion à la vitesse à laquelle les cadavres se décomposaient lors de cet entretien.

Maurice Agnelet Fils
Maurice Agnelet Fils

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!