Martine Allain Regnault Son Mari

Répandez l'amour du partage
Martine Allain Regnault Son Mari
Martine Allain Regnault Son Mari

Martine Allain Regnault Son Mari – La journaliste santé Martine Allain-Regnault, qui a animé de nombreuses émissions des années 1980 aux années 2000, est décédée à l’âge de 85 ans. France Télévisions, où elle travaillait auparavant, l’a annoncé samedi sur Twitter.

Elle débute sa carrière dans les années 1960 en écrivant pour Sciences et Vie et fait ses débuts à la télévision sur Antenne 2 avant de passer à TF1. À la fin des années 80, elle anime des émissions comme Viva la vida.

Au début des années 1990, elle revient sur France 2 et lance l’émission qui la cimentera dans l’histoire : Savoir plus Santé, qu’elle coanimera pendant 12 ans au total (d’abord avec François de Closets puis avec Laurent Broomhead).

Tout au long de sa carrière, Martine Allain-Regnault a écrit plusieurs livres, dont Un enfant vient de naître, Problème d’hérédité (1965) et Objectif coeur, Peut-on éviter les maladies cardio-vasculaires (1977), tous deux publiés par la note Ouest France.

Dimanche a marqué la fin de vie de la journaliste chevronnée Martine Allain-Regnault, 85 ans. La nouvelle a d’abord été rapportée sur le compte Twitter de France Télévisions. La journaliste fait ses débuts en 1962 à Sciences et avenir puis couvre la santé d’Antenne 2 de 1977 à 1987 et de TF1 de 1987 à 1992. Pendant cette période, elle produit et co-anime “Télé calories” avec Frédéric Lepage et ” Viva la vie” avec Philippe Risoli.

Depuis son retour sur France Télévision en 1992, elle a co-animé l’émission santé et bien-être Savoir plus santé sur France 2 avec François de Closets puis, plus tard, avec Laurent Broomhead de 2000 à 2004. Parmi ses nombreux livres, citons Un enfant vient de naître. , Problèmes d’Hérédité, et Objectif Coeur.

Il est possible que le texte soit incohérent, obsolète ou manque de backlinks. N’hésitez pas à participer, mais n’oubliez pas de citer correctement toutes les informations que vous utilisez. Veuillez ne pas changer le temps des verbes qui sont déjà au présent, car c’est la voix narrative standard pour les biographies (b). La différence entre les termes “mort” et “mortalité” est discutée. Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le 10 octobre 2022 à 12h38.

Journaliste française de la presse écrite et audiovisuelle spécialisée dans les sujets médicaux et a été productrice et animatrice de télévision avant sa mort prématurée en 2022, Martine Allain-Regnault est née le 2 mars 1937 à Abbeville (Somme) et a vécu jusqu’au 8 octobre 2022. .

Durant la saison télévisée 1988-1989, elle coproduit et coanime l’émission Viva la vie avec Philippe Risoli (b) sur TF1. En plus d’animer, elle participe également à la production de l’émission Télé calories aux côtés de Frédéric Lepage (b). Pendant tout ce temps, elle anime plusieurs émissions spéciales axées sur des problèmes de santé publique comme le VIH / sida et le cancer. ((Lesquelles co-initié par le responsable de la programmation de l’époque, Dominique Cantien (b).

En partageant ses propres luttes contre le poids au milieu des années 1990, elle tisse un lien personnel avec les téléspectateurs. Le 19 janvier 1973, Martine Allain-Regnault « remplace Mme le docteur Escoffier-Lambiotte comme membre de la Commission de terminologie du ministère de la Santé par arrêté (b).

Martine Allain Regnault Son Mari

Le 23 février 1984, elle est « nommée membre de la commission interdisciplinaire pour l’information scientifique et sa diffusion du Comité national de la recherche scientifique, en remplacement de M. Lacouture (Jean) (b), membre dissident », par arrêté du ministre de l’industrie et de la recherche.

Le 9 mars 2002, en raison de son expertise dans le domaine de la communication et de l’information en santé, elle est nommée « membre du comité d’orientation des actions. Figure emblématique du journalisme médical, Martine Allain-Regnault s’est éteinte à l’âge de 85 ans. Elle a animé pendant plusieurs années des émissions médicales sur TF1, Antenne 2 et France 2.

C’est au magazine “Sciences et avenir” qu’elle fait ses débuts en tant que journaliste. À partir de 1977, elle travaille comme grand reporter santé pour la rédaction d’Antenne 2 (de 1977 à 1987) puis pour TF1 (de 1987 à 1992). La période où Martine Allain-Regnault se lance dans la production de spectacles comme “Viva la vida” avec Philippe Risoli et “Télécalories” avec Frédéric Lepage est particulièrement pertinente.

De retour sur France Télévision au milieu des années 1990, elle côtoie François de Closets (1992-2004) et Laurent Broomhead (2000-2004) en tant que co-animateurs des émissions « Savoir plus » et « Savoir plus santé ». Elle a établi une relation étroite avec ses téléspectateurs en discutant de problèmes personnels, tels que ses problèmes de poids, à l’antenne.

La première page originale a été publiée dans le numéro du 6 mai 1977 du dernier numéro de la revue connue sous le nom d’Antenne 2. Elle était avec Gérard Holtz lorsqu’elle a parlé de l’anxiété, une maladie typiquement française à l’époque.

Martine Allain Regnault Son Mari
Martine Allain Regnault Son Mari

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicités détecté !!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez nous soutenir en désactivant ces bloqueurs de publicités.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock