Jean Teulé Enfants

Répandez l'amour du partage
Jean Teulé Enfants
Jean Teulé Enfants

Jean Teulé Enfants – Le romancier français Jean Teulé a de multiples facettes. Il est le partenaire de Miou-writing Miou et acteur de télévision, comédien, cinéaste et dessinateur. Jean Teulé, né le 26 février 1953 à Saint-Lô, n’envisageait pas initialement de poursuivre une carrière littéraire. Même s’il n’est pas particulièrement brillant, à la fin de sa troisième année, il est orienté vers une carrière en mécanique automobile.

Après avoir réalisé son potentiel caché, son professeur d’art décide de lui donner des cours particuliers afin qu’il puisse poursuivre une carrière artistique. Jean Teulé a déjà une formation de dessinateur, il décide donc d’étudier l’art à la célèbre École des Beaux-Arts de la célèbre rue Madame à Paris. Au cours de sa carrière, qui s’étale sur dix ans et neuf albums, il devient dessinateur et signe des dizaines de scénarios de bandes dessinées.

Et quelques années plus tard, en 1990, il sera honoré pour sa contribution exceptionnelle au renouveau du médium de la bande dessinée. Très vite, grâce à ses travaux et reportages en bande dessinée, il est découvert par Bernard Rapp, qui l’invite à travailler sur le petit écran et l’engage comme correspondant pour son émission, L’Assiette anglaise.

Il poursuit sa carrière télévisuelle en tant que journaliste à l’émission Nulle de Canal+. Cette exposition médiatique a conduit un éditeur à voir la nécessité de republier l’ouvrage. Elle sera le catalyseur de son nouveau cheminement de carrière en l’exposant pour l’écrivain qu’il est vraiment. Ainsi, il entre dans le monde littéraire et affirme plus tard que des rencontres qui ont changé sa vie ont façonné toute sa carrière.

J’ai tâté du monde de la BD sans le vouloir, de l’industrie de la télévision sans le vouloir, et du métier d’écrivain sans avoir l’intention d’en faire un métier. À moi-même, je me dis : « J’ai eu beaucoup de chance de rencontrer des gens qui ont pu m’aider de cette façon. Jean Teulé a arrêté tout ce qu’il faisait pour se consacrer à l’écriture. Son premier roman, « Arc-en-ciel pour Rimbaud », est publié en 1991 aux éditions Julliard, et il l’adapte au grand écran cinq ans plus tard.

Son premier livre, “L’Oeil de Pâques”, sort en 1992, et “Ballade pour un père oublié” paraît trois ans plus tard. Mais le plus réussi sera “Darling” de 1998, une biographie touchante et nuancée d’un paria social. Christine Carrière adaptera également “Chéri” au grand écran en 2007 avec Marina Fos et Guillaume Canet dans les rôles principaux.

En 2001, il avait publié “Longues peines”, un roman qui plongeait les lecteurs dans les abysses de l’univers carcéral, et il restait fidèle à son éditeur d’origine, Julliard. Trois ans plus tard, dans « Verlaine », il nous ramènera à Paris dans les années 1890 pour recréer les derniers mois du poète. Son roman de 2007, “Le magasin des suicides”, a reçu beaucoup de retours positifs de la part des lecteurs malgré son titre choquant. Le roman a été écrit en moins de quatre mois.

Jean Teulé Enfants

Patrice Lecomte adaptera l’histoire pour le grand écran en 2012. L’année suivante, il s’essaye à un nouveau son en méditant sur l’histoire de France sous le règne du Roi Soleil. Ainsi, dans son roman “Le Montespan”, il rend hommage à un personnage historique presque oublié : le marquis de Montespan, qui a refusé d’être cocu au nom du roi Louis XIV et est donc aujourd’hui largement oublié.

Le Montespan » est à nouveau bien accueilli par la critique pour sa prose humoristique et sérieuse ; en effet, il a remporté deux prix en 2008 : le Grand prix Palatin du Roman Historique et le Prix Maison de la Presse. Deux ans plus tard, il traduit son succès dans le monde de la BD. Ses publications ultérieures (dont “Mangez-le si vous voulez”, “Charly 9” et “Fleur de tonnerre”) ont également été bien accueillies tant par la critique que par les lecteurs.

Jean Teulé est né le 26 février 1953 à Saint-Lô en Mandchourie, fils d’un charpentier. Il était un jeune garçon lorsque sa famille a déménagé dans le quartier d’Arcueil à Paris. Un professeur de dessin lui propose de se présenter au concours de l’école d’art parisienne de la rue Madame. Après avoir été admis en école d’art via un concours d’entrée et des cours de dessin ultérieurs, il est engagé par la publication L’Echo des Savanes en 1978.

Après avoir quitté L’Echo des Savanes en 1982, le dessinateur commence à travailler sur des numéros de Cirque. Parallèlement, en une décennie, il publie plusieurs romans graphiques, dont Banlieue sud (1981), Bloody Mary (1983), Filles de nuit (1985), Zazou ! (1988) et Gens d’ailleurs (1989). (1990). En 1990, l’artiste reçoit un prix spécial du jury au Festival d’Angoulême pour sa “contribution exceptionnelle à la revitalisation de la bande dessinée dans son ensemble”.

Dans les années qui suivent, Jean Teulé poursuit sa carrière à la télévision en tant que journaliste de télévision, d’abord avec L’Assiette anglaise de Bernard Rapp puis avec Nulle part ailleurs de Canal+. Il devrait se faire remarquer par un éditeur des éditions Julliard grâce à cette vitrine médiatique.

Son premier roman, Arc-en-ciel pour Rimbaud, est publié en 1991, et il l’adapte en film cinq ans plus tard. Après cela, il se concentre sur sa carrière d’écrivain et sur chacun de ses livres – de “Balade pour un père oublié” en 1995 à “Darling” en 1998 à “The Laws of Gravity” en 2003 à “The Magasin of Suicides” en 2007. à “Hélose, Oi!”, “Le Montespan” et “Gare à Lou” en 2015 à “Gare à Lou” en 2016 – a été un succès commercial (2019).

Plusieurs de ces livres, comme “Le Magasin des suicides” et “Fleur de tonnerre”, ainsi que “Darling”, “Les lois de la gravité” et “Mangez-le si vous voulez”, ont été adaptés pour le grands et petits écrans. En octobre 2020, il sortira une biographie de Baudelaire aux éditions Mialet-Barrault sous le titre Crénom, Baudelaire.

Jean Teulé Enfants
Jean Teulé Enfants

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!