Eric Bruyas Décès

Répandez l'amour du partage
Eric Bruyas Décès
Eric Bruyas Décès

Eric Bruyas Décès – Le 30 mai 1995, quatre membres de la famille Bébien à Saint-Andéol-le-Château, France, ont été assassinés à coups de machette à leur domicile. On estime que le père, Odette, et deux de leurs trois enfants, Vincent Junior (21 ans) et Aline (22 ans), auraient tiré 22 armes (16).

Bruyas est né le 10 janvier 1968, gendre de la famille Bébien, et il a déclaré que les assassins qui ont tué ses parents étaient cagoulés. Bien qu’il n’ait jamais expliqué pourquoi il l’avait fait, il a affirmé par la suite qu’il l’avait fait pour épargner à sa femme un “traumatisme psychologique”.

Une autre des victimes de la tragédie est Aline, 16 ans. Pour éviter d’être détecté, le tueur a mis le feu à la maison à un étage à l’aide de bougies et de bidons d’essence, ce qui a provoqué une explosion massive qui l’a rasée.

Cela fait 20 ans qu’Eric Bruyas, 50 ans, n’a pas été poursuivi ou jugé pour ses crimes, et maintenant il est prêt à renouveler son combat pour la liberté. Un jury l’a reconnu coupable du meurtre des parents, du frère et de la sœur de sa femme à Lyon en 1999 et l’a condamné à la prison à vie.

Il a été condamné à perpétuité. Lorsqu’il s’agit de montrer de l’émotion, Eric Bruyas apparaît sans émotion. Un beau visage, mais un regard dur et dur. À tous égards, c’est un morceau de gâteau.

Lorsqu’il a comparu devant le tribunal pour “meurtre” et “dégâts par le feu”, le lundi 18 octobre, vous savez qu’il apparaît comme un cow-boy, arrogant et légèrement pompeux. Chargés de l’enquête, les gendarmes ont exploré avec soin les pistes les plus douteuses.

Eric Bruyas Décès

Il y aura des suicides de masse rappelant le Temple solaire, suivis de crimes à connotation sexuelle, avant que le mal n’atteigne de nouveaux sommets. Tout avait été pour rien. Ses raisons s’effondrent lorsqu’elles sont mises à l’épreuve, rendant les enquêteurs plus méfiants.

L’indifférence apparente de Bruyas à l’approche de la tragédie qui frappe sa famille bien-aimée est encore plus apparente. Si vous racontez la même histoire un million de fois, la première version devient progressivement improbable.

Un tribunal des ânes a statué le 5 octobre 1999 que Bruyas était coupable du meurtre de ses parents afin qu’il puisse hériter de leurs biens. Il a donc été condamné à la prison à vie, avec possibilité de libération conditionnelle après 22 ans, par un jury qui n’a émis aucune réserve.

Bruyas a été reconnu coupable du meurtre de sa belle-famille afin d’hériter de leur fortune en 1999 par un jury de la cour d’assises du Rhône et condamné à la. Une annulation de sa condamnation a été refusée en 2011 car aucune nouvelle preuve n’a été produite à l’appui de son appel.

Ce n’est pas une nouvelle qu’Eric Bruyas s’est souvent vu refuser la libération conditionnelle après sa sortie de prison en 2017. Finalement, en raison de son état de santé dégradé, sa peine a été commuée le lundi 25 octobre 2021.

D’autant plus au vu de l’insouciance évidente d’Eric Bruyas face au récent drame de sa belle-famille. Chaque fois qu’une nouvelle version d’une histoire est publiée, la version précédente devient de plus en plus incroyable, et ainsi de suite.

Sa vie en prison avec un minimum de 22 ans d’isolement cellulaire a été condamnée après que le jury a décidé qu’il était coupable. En 2000, un faux médecin du nom de Jean-Claude Romand s’est immolé par le feu de la même manière que toute sa famille a été assassinée dans l’Ain et le Jura en 1993.

Enfin et surtout, Bruyas a demandé des permis de sortie et des demandes conditionnelles, deux choix légaux, avant la fin de la période de statut de réfugié, ce qui est une distinction majeure entre Romand et Bruyas.

Avant de retourner le pistolet contre lui-même, un homme qui semblait être “nord-africain” a tué la famille Bebian. Le corps, l’arme et les munitions utilisées lors de l’assassinat de la famille Bébien auraient été éliminés le lendemain des tueries.

Bien qu’il existe une montagne de preuves contre lui, il affirme que les faits ne sont pas ses propres fabrications. Même les pistes les plus improbables, telles que les crimes sexuels, les suicides de masse au Temple du Soleil et les crimes liés aux promeneurs, ont été explorées de manière exhaustive par les enquêteurs.

Il est révélé qu’Odette, Vincent-Salvador et Aline ont été assassinés avec leurs parents. Il y a maintenant une enquête criminelle en cours. Selon le médecin légiste, les Bébiens ont été abattus avant même que l’incendie ne se déclare.

Les autorités pensent que le tueur connaissait l’horaire quotidien de la famille après l’avoir reconstitué. Pour commencer, il s’accuse d’avoir déclenché l’incendie qui a tué sa femme et ses deux fils dans leur maison. Parce qu’il avait peur du suicide collectif, il a cherché à retarder la notification à sa femme de la “terrible réalité”. Confronté à ses contradictions, il invente toujours une nouvelle histoire.

Eric Bruyas Décès
Eric Bruyas Décès

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!