Enfants General De Gaulle

Répandez l'amour du partage
Enfants General De Gaulle
Enfants General De Gaulle

Enfants General De Gaulle – De Gaulle, Zola, Eiffel et Offenbach sont tous des noms qui ont été utilisés pour décrire leur ascendance. Le programme nocturne emmène les téléspectateurs dans un voyage à travers l’histoire de France, s’arrêtant pour discuter avec les descendants de personnalités historiques.

Pour mieux comprendre leurs sentiments envers leur illustre ancêtre. Aimery Aubergy-Brossier de Laroullière, arrière-petit-fils du général de Gaulle, est la première personne que j’ai rencontrée à la conférence.

“Ce n’est pas vrai. Lorsque ma mère est apparue dans une émission de télévision, un voisin de l’immeuble précédent en était conscient. Il s’était soudainement “incliné” à cause du nom. Pour être honnête, je ne parle pas de mon ascendance en détail.

Enfants General De Gaulle

Mes sœurs et moi avons appris à garder nos opinions pour nous. Enfin, lors d’un dîner en famille, quelqu’un dira souvent : “Mon arrière-nom grand-père est. “à d’autres qui ne le connaissent pas.

La capacité de garder son identité secrète et de ne pas être pris pour ce que l’on n’est pas Aimery Aubergy-Brossier de Laroullière, 37 ans, a tenu ces propos lors de la conversation. Contrairement au nom de famille de son ancêtre, cela peut être un nom qui ne vous dit rien.

Il est l’arrière-petit-fils de de Gaulle par sa grand-mère Elisabeth. Le trentenaire, natif de Chartres, a grandi dans les Yvelines dans une famille de quatre sœurs à Rambouillet et Chatou.

Avec une scolarité simple, un bac de rattrapage et une épreuve sur la vie de Charles de Gaulle dans les livres d’histoire, quelques jours avant ses 20 ans, il tente de s’enrôler dans l’armée, mais se voit refuser.

Il poursuit ensuite un diplôme d’ingénieur et un MBA en marchés financiers. Sa femme est avocate; ils ont deux enfants. Ils dirigent une compagnie maritime entre les Caraïbes et l’Europe.

L’une des personnes qui a pris une superbe photo de conteneurs d’expédition devant la porte d’entrée de son appartement promet que “nous sommes rapidement pris dans le jeu du transport maritime”.

Il ne fallut pas longtemps avant qu’Aimery Aubergy-Brossier de Laroullière se rende compte qu’il descendait d’un homme mentionné dans les manuels d’histoire. Il est possible de savoir quelque chose mais de ne pas le comprendre.

Si son grand-père, Alain de Boissieu (qui a combattu avec de Gaulle), a marqué durablement l’esprit des Français, il lui faudra attendre ses 20-25 ans pour comprendre l’héritage de son ancêtre.

Il se demandait pourquoi il pouvait encore voir la photo de son grand-père dans le portefeuille d’un client alors qu’il faisait la queue à la caisse d’un supermarché. “Je suis fier de lui, même s’il est toujours difficile de comprendre ce qu’il représente pour tous les Français”, confie le Francilien.

Les familles sont la chose la plus importante au monde pour nous. Dans certains cas, la divulgation plus ou moins directe de son ascendance provoque des scènes gênantes ou même humoristiques.

Mon embarras initial est venu de voir les yeux des personnes âgées remplis de crainte lorsqu’ils le voyaient dans ses jeunes années. Quand j’avais 25 ans, une femme dans la quarantaine voulait un autographe de ma part car elle possédait une énorme collection de souvenirs de De Gaulle. Il était fou de joie à la fin de la journée.

Cela ne m’a pas demandé beaucoup de travail, alors je l’ai fait. Quel est l’état actuel de sa relation avec « le général », comme on l’appelle affectueusement dans la famille ? On sent chez cet homme une volonté de transmettre les valeurs de Charles de Gaulle, qu’il privilégie sur sa propre carrière militaire et politique, en termes d’éducation et de comportement.

Lorsque le temps le permet, il assiste à des événements avec sa mère, comme ceux où il a rencontré l’ancien président français Jacques Chirac ou l’ancien Premier ministre français Jean Tibéri. En conséquence, un réseau informel se forme.

Malgré le fait que le général ait quelques livres sur le sujet dans son salon, force est de constater que ce n’est pas son objectif premier. Croit-il à tout ce qu’il lit ? Il ne le fait pas, mais il aime regarder les émissions qui en parlent car il peut en apprendre de nouvelles choses.

Les rues et les avenues de de Gaulle en France, en revanche, ont perdu leur attrait pour lui. Oui, c’est plus perceptible vu de loin. La politique sera toujours une préoccupation. Que pense ce descendant de droite des hommes et des femmes de l’interview qui ne cessent d’évoquer Charles de Gaulle et le gaullisme ? Il sourit, malgré son regard perçant, comme s’il te cherchait.

Non, ça ne me dérange pas. C’est un désir universel d’imiter le général. Un manque d’éducation et de comportement chez nos politiciens actuels est peut-être ce qui le définit, à mon avis.

Il quitte la France en 1969 lorsqu’il se rend compte que ce qu’il fait ne plaît plus aux Français. Qui parmi les politiciens d’aujourd’hui adopterait une telle position ?. Il ne semble pas envisager un avenir politique, qu’il considère comme trop violent pour les gens qui l’entourent. Bien qu’il puisse être intéressé par un engagement plus solide au niveau local Jeanne.

Enfants General De Gaulle
Enfants General De Gaulle

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!