Doddie Weir Maladie

Répandez l'amour du partage
Doddie Weir Maladie
Doddie Weir Maladie

Doddie Weir Maladie – L’ancien international écossais Doddie Weir, qui lutte actuellement contre une maladie incurable, a organisé lundi un gala de collecte de fonds. Le rugby a perdu l’un de ses meilleurs ambassadeurs, Joost van der Westhuizen, 45 ans, des suites d’une maladie neurodégénérative le 6 février.

Doddie Weir, 47 ans, ancien deuxième ligne de l’Ecosse (avec 61 sélections) et des Lions britanniques et irlandais, a révélé en juin 2017 qu’il souffrait lui aussi d’une maladie neuromusculaire incurable. Face aux retombées inévitables de cette annonce, les lettres de soutien affluent de toutes parts.

De nombreuses personnes ont réfléchi au colosse (1m98, 109 kilos) inhabituellement grand et lourd (1m98, 109 kilos), de ses anciens coéquipiers des Newcastle Falcons ou lorsqu’il portait le maillot de Chardon à l’actuel sélectionneur Gregor Townsend et, bien sûr, l’Union écossaise de football de rugby.

Lundi soir, 1 300 personnes ont assisté à un gala à Londres pour soutenir sa fondation, la Doddie Weir’5. L’argent récolté servira à approfondir la recherche sur la maladie et à venir en aide à ceux dont la vie en a été affectée. Outre les Anglais Jonny Wilkinson, Martin Johnson, Mike Tindall ou encore le Gallois Adam Jones, l’Irlandais Keith Wood était également présent. De plus, toutes les personnes impliquées ont enchéri sur les articles de la vente aux enchères.

Selon Rugbyrama, le sélectionneur irlandais Joe Schmidt a donné deux billets pour le prochain match Ecosse-Irlande, ainsi que des billets d’avion et deux maillots irlandais, dans une “animation” mettant en vedette Keith Wood et Brian O’Driscoll.

Des sièges d’avion privés étaient également disponibles pour la finale de la Ligue des champions et des sièges en loge pour les matchs de Premier League. Au fil de la journée, une procession de tracteurs a eu lieu à la périphérie de Lauderdale, en Écosse, avec la vente d’un tracteur John Deere modèle A de 1947 comme point culminant.

Doddie se battait bec et ongles pour voir ses trois fils, âgés de 13, 14 et 16 ans, se marier, s’inscrire à l’université ou même obtenir leur permis de conduire.Le joueur a été diagnostiqué avec la maladie de Charcot-Marie-Tooth en 2017.

Dans cet esprit, il a rapidement créé la Fondation My Name’5 Doddie pour collecter des fonds pour la recherche sur le cancer.Aujourd’hui est une journée mondiale d’action contre les troubles neuromoteurs. Doddie Weir a choisi ce moment pour révéler qu’il a été diagnostiqué avec un trouble neuromusculaire terminal.

L’ancien Canadien de deuxième ligne, qui a amassé 61 sélections dans les années 1990, a écrit : « Ces derniers mois, un grand nombre d’amis et de membres de ma famille proche se sont inquiétés pour ma santé.

Doddie Weir Maladie

Cela m’a amené à conclure que je souffrais effectivement d’un trouble neuromoteur incurable. L’instance dirigeante de la Ligue canadienne de football, la Fédération, a exprimé son soutien à l’un de ses anciens joueurs. “En ce moment, nos pensées vont à Doddie et à sa famille.

Pendant dix ans, il a été un membre incontournable de l’équipe nationale et un défenseur infatigable de son sport. Ni l’ancien joueur ni la Fédération n’ont fait de déclarations publiques liant le rugby à cette grave maladie.

Le vainqueur du match entre l’Ecosse et le Pays de Galles se voit décerner la Doddie Weir Cup, un trophée présenté pour la première fois en 2018 et désormais régulièrement présenté lors du Championnat des Six Nations à partir de 2019.

Créé en 2018 en tant que trophée annuel du XV de rugby entre l’Écosse et le Pays de Galles, son objectif est de sensibiliser aux maladies neurodégénératives. La maladie porte le nom de l’ancien international de deuxième ligne pour l’Écosse, Doddie Weir, qui a la maladie de Charcot.

L’ancienne star du rugby écossais Doddie Weir a annoncé qu’il souffrait d’une maladie neuromusculaire incurable. George Wilson Weir, de son vrai nom, a été plusieurs fois champion écossais avec des clubs comme Melrose RFC avant de se retirer du rugby professionnel en 2000.

Weir avait passé la décennie précédente à dominer la scène écossaise du rugby. Cet athlète remarquable, qui a maintenant 47 ans, a annoncé un diagnostic de maladie neuromotrice, une révélation qui a galvanisé le soutien de ses proches et même du Comité olympique écossais.

La carrière internationale de Doddie Weir a débuté en 1990 avec le match Ecosse contre l’Argentine, et son premier club était l’équipe d’Edimbourg, le Melville FP RFC de Stewart. Il a participé aux Coupes du monde de 1991, 1995 et 1999. À cinq reprises, lui et Melrose RFC ont été couronnés champions d’Écosse. En plus de ses 61 sélections nationales, il a participé à plusieurs reprises au Tournoi des Cinq Nations, notamment en remportant le trophée de ses efforts en 1999.

Ses dernières équipes sont les British Lions et les Newcastle Falcons, avant de se retirer du rugby avec The Borders.Doddie Weir n’a pas dit si sa maladie neuromusculaire avait un lien avec le rugby, et il n’a fourni aucun autre détail sur son état.

De plus, aucune étude n’a encore montré de relation causale entre le rugby et les maladies neuromotrices, qui peuvent se manifester de diverses manières et résultent fréquemment de lésions des fibres musculaires ou d’autres parties de l’unité motrice.

Comme il n’existe pas d’activité totalement sans risque, nous pouvons citer quelques-uns des dangers les plus courants associés au rugby. Par exemple, une clavicule cassée, une épaule disloquée, un poignet cassé ou un crâne brisé seraient tous considérés comme des blessures graves.

Doddie Weir Maladie
Doddie Weir Maladie

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicités détecté !!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez nous soutenir en désactivant ces bloqueurs de publicités.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock