Dentiste Guedj Marseille Procès

Répandez l'amour du partage
Dentiste Guedj Marseille Procès
Dentiste Guedj Marseille Procès

Dentiste Guedj Marseille Procès – Devant la 6e chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Marseille, les procureurs Michel Sastre et Marion Chabot ont requis lundi, dix ans de prison ferme, une amende de 375.000 euros

Le ministère public a requis cinq ans de prison dont un avec sursis et une amende de 150.000 euros à l’encontre de Carnot, le père, âgée de 70 ans. Il dénonce “son rôle plein et entier aux côtés de son fils” dans le “système Guedj” qui a conduit à la mutilation de 327 patients.

Le gouvernement a ordonné la constitution d’une caution contre les deux prévenus et leur a interdit définitivement d’exercer la chirurgie dentaire. L’avocat du père à plaidé la relaxe. Quant à la responsabilité de son client, son fils minimise la situation.

Lionel Guedj, s’adressant une dernière fois à ses anciens patients, a dit : “Jamais, au grand jamais, je n’ai voulu vous bénir, j’ai toujours voulu soign.” La décision a été mise en délibéré le 8 septembre prochain.

La Sécurité sociale et plusieurs mutuelles ont perdu de l’argent parce que Lionel Guedj et son père, Carnot, prodiguaient des soins inutiles aux patients, allant parfois jusqu’à la mutilation.

Une enquête a révélé que l’ancien dentiste des quartiers nord avait amassé en quelques années un portefeuille immobilier de 9,5 millions d’euros, ainsi que des véhicules de luxe et un yacht de 15 mètres.

Après cinq semaines d’un procès hors normes, des peines de 5 ans de prison, dont un avec sursis, et 10 ans ferme ont été requis ce lundi, à l’encontre de deux chirurgiens dentistes jugés depuis le 28 février pour des mutilations commises plus de 300 patients.

Le docteur Lionel Guedj est le principal accusé dans cette affaire et encourt la peine maximale en raison « de la gravité des faits commis et du nombre de malades ».

Devant la 6e chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Marseille, les procureurs Michel Sastre et Marion Chabot ont requis ce lundi 10 ans de prison ferme à son rencontre, une amende de 375.000 euros, demande de dépôt, interdiction définitive d’exercice de la profession de chirurgien dentiste et la saisie de sa résidence principale comme des biens déjà confisqués.

En raison de “son rôle plein et entier aux côtés de son fils” dans le “système Guedj” qui a conduit à la mutilation de 327 patients, le parquet a requis De plus, il est frappé d’une interdiction à vie de pratiquer la dentisterie en tant que chirurgien. Et le formulaire de demande d’acompte.

La répétition est la preuve de l’intention d’un système, il est donc impossible de dévaluer par accident. Ils ont récolté les fruits tandis que leurs patients supportaient les risques ».

Des victimes ont raconté au bar les horribles résultats de la dentisterie à la chaîne pratiquée par une certaine clinique dentaire des quartiers nord : abcès, kystes, douleurs insurmontables, bouche noire, mauvaise haleine et prothèses mal ajustées.

En réponse à ces témoignages, le gouvernement affirme avoir été témoin d’avertissements « effrayants, inaccessibles, exempts de tout remords » et n’avoir « pas perçu une empathie sincère ».

Le procureur Michel Sastre a noté dans sa réquisition que les accusés continueraient à regarder vers le haut jusqu’à ce que l’affaire soit résolue. Il a également critiqué “l’insolence” de ceux qui ont mis en garde contre la catastrophe mais qui ont continué à “minimiser leur responsabilité et l’ampleur de la catastrophe” audience après audience.

Dentiste Guedj Marseille Procès

Et le juge a évoqué “l’honneur” des victimes, leur “culpabilité”, et le fait que l’une d’elles avait même expliqué s’être sentie “violée”. L’avocat de la caisse d’assurance-maladie a dénoncé lundi la procédure “hors du commun”, la qualifiant de “procès de la cupidité et de la paresse”.

Lionel Guedj, 41 ans, et son père Carnot, 70 ans, étaient soupçonnés d’avoir fraudé la Sécurité sociale et plusieurs compagnies d’assurance en prodiguant des soins médicaux inutiles aux patients, allant parfois jusqu’à la mutilation.

Une perte de près de 1,7 millions d’euros de dommages et intérêts. Une enquête a révélé que l’ancien dentiste des quartiers nord avait amassé en quelques années un portefeuille immobilier de 9,5 millions d’euros, ainsi que des véhicules de luxe et un yacht de 15 mètres.

Ils sont accusés d’avoir mutilé des centaines de patients dans les quartiers populaires. Lundi 4 avril, un juge a prononcé une peine maximale de dix ans de prison pour le dentiste marseillais Lionel Guedj et de cinq ans, dont un an avec sursis, pour son père, Jean-Claude.

Le ministère public a requis le mandat de dépôt contre les deux prévenus et a demandé que leur soit également reçue une amende de 375 000 euros pour Lionel Guedj, 41 ans, ainsi que la saisie de l’immeuble dans lequel il réside, et une amende de 150 000 euros pour Jean-Claude, fils père, âgé de 70 ans. prothèses dentaires sur des patients qui n’en avaient pas besoin, après leur avoir dévitalisé des dents saines, mutilant certains d’entre eux à vie.

Dentiste Guedj Marseille Procès
Dentiste Guedj Marseille Procès

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicités détecté !!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez nous soutenir en désactivant ces bloqueurs de publicités.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock