Bryan La Maison De L Horreur Parents

Répandez l'amour du partage
Bryan La Maison De L Horreur Parents
Bryan La Maison De L Horreur Parents

Bryan La Maison De L Horreur Parents – Bryan et Justine ont été accueillis à la soirée Touche pas à mon poste de C8 le 20 octobre 2022. Après avoir échappé à la maison de l’horreur du Pas-de-Calais, le jeune homme se retrouve dans une terrifiante situation inverse. Une recrudescence soudaine qu’il n’avait pas négociée…

Bryan a accusé ses parents, Marc et Christine, de l’avoir maltraité en août de l’année dernière. Les dix enfants de cette famille du Pas-de-Calais, en France, âgés de 4 mois à 24 ans, ont été abusés d’une manière ou d’une autre, soit par des adultes homophobes ou sexuellement violents.

Même si l’homme de 21 ans a sauvé ses frères et sœurs, lui et sa petite amie, Justine, pourraient être poursuivis pour ne pas avoir aidé une victime d’un crime. Le jeudi 20 octobre 2022, sur la plateforme C8 Touche pas à mon poste, Justine a fait part de ses regrets.

“Ils m’accusent de ne pas m’être manifesté assez tôt, même si je les ai aidés à révéler la vérité sur ce qui s’était passé”, a déclaré l’homme en français. Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il voulait, Cyril Hanouna lui a répondu : “Ne parlez pas, c’est ce que nous attendons de vous.” Il n’avait plus en lui que “de la haine” pour ses parents. Bryan, 21 ans, a décrit l’enfer qu’il a enduré dans la “maison de l’horreur” avec ses frères et sœurs sur RTL.

Pour rappel, le 30 août dernier, les autorités ont fait une descente dans une maison de la commune de Noyelles-sous-Lens et ont trouvé de nombreux enfants enchaînés à des chaises et vivant dans des conditions déplorables (Pas-de-Calais).

Mon père passait toute la journée à fumer, et ma mère passait toutes les journées penchée au téléphone, à tirer des bouffées de cigarettes et à aboyer des ordres », a expliqué au micro le jeune homme de RTL Soir. avait confié cette responsabilité au frère aîné.

En plus du couple, l’un des frères de Bryan est homosexuel et ce parent a montré des tendances violentes à son égard. Mes parents ont regardé les scènes et ne m’ont jamais demandé d’arrêter, dit-il. Le jeune homme, âgé de 19 ans, a refusé de coopérer avec ses parents et a donc été expulsé.

L’argent a cessé de rentrer, et j’ai arrêté de travailler pour qui que ce soit ou quoi que ce soit. Mes parents étaient avisés d’éviter les regards indiscrets de nos voisins et enseignants “malgré un flot d’appels aux services sociaux et de visites dans ces lieux, souligne Bryan. Le couple a été arrêté et sera jugé en janvier. S’il est reconnu coupable, chacun des eux risquent trois ans de prison.

Bryan est résolu à voir ses parents « payer pour ce qu’ils ont fait » dans le système judiciaire et est prêt à tout pour atteindre cet objectif. Une recrudescence soudaine qu’il n’avait pas négociée… Bryan a accusé ses parents, Marc et Christine, de l’avoir maltraité en août de l’année dernière.

Bryan La Maison De L Horreur Parents

Les dix enfants de cette famille du Pas-de-Calais, en France, âgés de 4 mois à 24 ans, ont été abusés d’une manière ou d’une autre, soit par des adultes homophobes ou sexuellement violents. Même si l’homme de 21 ans a sauvé ses frères et sœurs, lui et sa petite amie, Justine, pourraient être poursuivis pour ne pas avoir aidé une victime d’un crime.

Le jeudi 20 octobre 2022, dans l’épisode de C8 de Touche pas à mon poste, Justine a déploré : “On me reproche de ne pas avoir dénoncé, alors que je viens d’aider à exposer tout ce qui s’est passé, et maintenant je’ Je suis accusé de ne pas l’avoir fait assez tôt.” Ce que lui a répondu Cyril Hanouna : “Alors, vraiment, tout ce qu’on attend de vous, c’est du calme…

“La police du Pas-de-Calais, en France, a trouvé de jeunes enfants maltraités vivant dans des conditions sanitaires déplorables. L’un des dix enfants, nommé Bryan, s’est exprimé sur le drame. Plus tôt cette année, le 30 août, la police a trouvé deux enfants enchaînés à un canapé dans un foyer de Noyelles-sous-Lens.

Papa Bryan a appelé les services sociaux pour signaler la situation : Il a déclaré ceci sur plusieurs réseaux d’information : “Porter plainte contre ses propres parents, c’est assez difficile.”

Le procureur de la République de Béthune, Thierry Dran, a précisé que deux enfants, âgés de 2 et 5 ans, ont été retrouvés « attachés à des chaises hautes pour ne pas bouger » et dans des conditions « déplorables ».

L’aîné de la famille, qui a aujourd’hui 24 ans, rappelle que lui et ses frères et sœurs “servaient de salaire” et qu'”à chaque départ d’enfant, un nouveau-né arrivait”. Son père n’a dû travailler que six mois pour subvenir aux besoins de sa famille en raison de l’aide sociale dont ils bénéficiaient. Il n’avait pas à aider sa famille parce que sa mère ne travaillait pas.

Leur enfant adulte précise : “C était leur seul revenu, s’il n’y avait plus d’enfants, ils perdaient tout.”Puis il détaille les abus «physiques» et «verbaux» dont la fraternité a été victime, notamment les «coups de bâton, de fouet, de raquette, de balai» et les «scènes de sexualité» dont ont parfois été témoins.

Une dispute familiale entre son père, son beau-frère et l’une de ses sœurs était trop lourde à supporter pour lui : “Je ne pouvais pas voir et vivre les scènes que j’avais vécues”, a-t-il déclaré.Le procureur de la République a déclaré catégoriquement qu'”aucune trace de coups” n’a été trouvée sur aucun des enfants qui ont été examinés par des médecins agréés par l’État.

Bryan La Maison De L Horreur Parents
Bryan La Maison De L Horreur Parents

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!