Baron Empain Cause Décès

Répandez l'amour du partage
Baron Empain Cause Décès
Baron Empain Cause Décès

Baron Empain Cause Décès – Le baron Édouard-Jean Empain, héritier de la dynastie industrielle Empain-Schneider, est décédé ce jeudi à l’âge de 80 ans. Son enlèvement, le 23 janvier 1978, avait bouleversé son univers. Des escrocs ont retenu sa famille en otage pour 80 millions de francs suisses avant de le libérer 63 jours plus tard.

Plusieurs médias belges ont rapporté jeudi que le baron Édouard-Jean Empain était décédé. Edouard-Jean Empain serait décédé mercredi à l’hôpital de Pontoise en banlieue parisienne, comme le rapporte Diane Empain, une amie proche qui fait office de référence du baron. Elle a en outre exprimé sa gratitude à l’unité de soins intensifs et à son personnel sur Facebook.

En 1978, tout le monde parlait de l’affaire de “l’enlèvement du baron Empain”. C’est l’année où le flamboyant industriel et héritier de l’entreprise familiale, le Groupe d’Industrie Empain, est enlevé à Paris. Il s’appelle Édouard-Jean Empain. Comble d’horreur, ses agresseurs, qui veulent un énorme rançon, lui coupent un doigt de la main pour prouver qu’ils ne sont pas amusants.

Edouard-Jean Empain, ancien directeur général de la société Empain-Schneider (1971-1981), était le petit-fils du fondateur homonyme de l’entreprise, Edouard Empain, qui a été banni de Belgique en 1907 pour avoir créé un empire industriel qui comprenait le chemin de fer du Congo réseau et le métro parisien.

Ce n’est que le 26 mars 1978, après plusieurs tentatives infructueuses de libération, qu’il est enfin libéré. Entre-temps, ses amis et sa famille, ainsi que les actionnaires de ses entreprises, devront deviner s’ils sont ou non responsables du paiement, et son histoire sera dans les journaux. Ses assaillants écoperont de cinq à vingt ans de prison pour leurs crimes.

Edouard-Jean Empain s’est rapidement retiré des affaires après sa libération, nourrissant le ressentiment de n’avoir pas inspiré de sympathie lors de cet ravissement spectaculaire au motif qu’il avait “dérangé” l’establishment en France.

Il sera inhumé le 29 juin à l’église Saint-Georges de Bouffémont, en France, à environ 25 kilomètres au nord de Paris, selon Diane Empain. Plus tard, il sera inhumé au cimetière local. Diane Empain, sa demi-sœur, a annoncé sur sa page Facebook la nouvelle que l’ancien homme d’affaires qui avait été licencié en 1978 était décédé à l’âge de 80 ans à Pontoise (Val-d’Oise).

La demi-sœur, qui possède un harem dans le Val-d’Oise, a précisé dans un message que les obsèques auraient lieu le 29 juin à 10 heures en l’église de Bouffémont (Val-d’Oise). Sachez que vous pouvez vous abonner à La Gazette du Val d’Oise dans la rubrique Compte Moi du site.

Lors de votre inscription, vous aurez un accès instantané à des informations de dernière minute sur toutes vos villes et marques les plus appréciées. De la fin des années 1960 au milieu des années 1980, soit à peu près de sa naissance médiatisée à 30 ans jusqu’à sa mystérieuse disparition à 50 ans, le baron Edouard-Jean Empain a été un incontournable de la documentation du Monde. Dans un hôpital de Pontoise (Val-d’Oise) le 20 juin, Edouard-Jean Empain est décédé. Un vieux mûr de 80 ans, pour être précis.

Le trentenaire qui apparaît sur la “une” page d'”économie” du journal en 1967 est récemment devenu président de la société belge qui porte son nom. Cet homme à l’allure juvénile, au visage juvénile, à la réputation de play-boy et au faible niveau d’instruction (il n’a que le bac) est qualifié d'”original” puisqu’il prend la tête de l’industrie conglomérat fondé par son grand-père, Edouard.

Cet ingénieur belge est devenu le premier baron de son nom après avoir misé gros sur l’électricité et les transports à la fin du XIXe siècle. Proche du roi Léopold II, il investit au Congo et, plus particulièrement, en Égypte, où il fonde la ville d’Héliopolis. Il avait obtenu la concession pour exploiter le métro parisien en France.

Baron Empain Cause Décès

Edouard-Jean (surnommé “Wado”) est né à Budapest en 1937 et passe ses années de formation sur un domaine de 40 hectares dans la banlieue parisienne de Bouffémont (Val-d’Oise), où il est protégé des oreilles indiscrètes par une équipe des éducateurs religieux et le pieux silence de sa famille sur les pactes de son père avec les puissances de l’Axe pendant la Seconde Guerre mondiale.

Après sa mort en 1946, sa mère épouse l’ennemi juré et gendre de son mari, également nommé Edouard, et devient ainsi baronne Empain pour la seconde fois. Vingt ans plus tard, après que la famille ait traversé de nombreuses épreuves et tribulations, le fils, Edouard-Jean, est désigné comme prochain héritier. Le jeune aristocrate, autrefois intéressé principalement par les femmes, les belles voitures et les jeux, part rapidement à la conquête du secteur industriel.

Il acquiert le contrôle du groupe Schneider et s’intéresse à l’industrie nucléaire en rachetant la licence de construction de réacteurs à la société américaine Westinghouse, au grand dam du président Georges Pompidou.

Edouard-Jean Empain, qui s’était assuré par intérim du pouvoir au sein du groupe Creusot-Loire, s’est vu offrir une seconde chance sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing et a reçu un soutien décisif de l’Elysée pour s’assurer le monopole de la construction des réacteurs nucléaires pour lui-même en 1975.

Le matin du 23 janvier 1978, sa vie bascule. Edouard-Jean Empain est enlevé par deux hommes masqués alors qu’il quitte son domicile du boulevard Foch à Paris. Son gardien à la porte Maillot donne l’alerte.

Le lendemain, les Noyaux armés pour l’autonomie populaire (NAPAP) s’attribuent le mérite de l’enlèvement du baron Empain et exigent la libération de deux membres de la faction de l’armée rouge en Allemagne. Le gouvernement est vexé, mais l’enquête NAPAP est rapidement mise de côté au profit d’une affaire de grand banditisme.

Il a été volé et trois jours plus tard, les voleurs ont exigé une rançon de 90 millions de francs suisses. Ils coupent un doigt de leur otage et le laissent dans une consigne à la gare de Lyon à côté de leur identification comme preuve de leur résolution.

Baron Empain Cause Décès
Baron Empain Cause Décès

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!