Affaire Escadeillas

Répandez l'amour du partage
Affaire Escadeillas
Affaire Escadeillas

Affaire Escadeillas – Ami devenu meurtrier dans l’affaire Escadeillas, Jol Bourgeon ? Près de Toulouse, un dénommé Jol Bourgeon a été arrêté et inculpé du meurtre de Martine Escadeillas. Avant la rétractation : Un crime avoué ans plus tard Le procès commence aujourd’hui.

Dans la boîte, il glissa son visage dans le couvercle et ferma les yeux.Un clin d’œil imperceptible pour remercier sa femme et ses deux filles pour leur soutien indéfectible, Jol Bourgeon comparaîtra devant la cour d’assises de Haute-Garonne, vendredi juillet, pour des crimes présumés de sa jeunesse.

Un homicide a eu lieu. Avant de se rétracter, il a fait des aveux à Martine Escadeillas, qu’il a avoué lors de sa garde à vue. Bourgeon connaissait Martine et Thierry, l’homme qu’elle fréquentait à l’époque. Les parents se connaissent et vivent à proximité.

Un même groupe d’amis lie toute une génération de jeunes. Ils sont réunis par leur amour commun de la vie nocturne dans les boîtes de nuit. Le football est un autre passe-temps populaire. Les garçons de Santa Fe à Ramonville-Saint-Agne (Haute-Garonne), près de Toulouse, travaillent sur des voitures dans les caves. Un endroit où un couple peut passer du temps ensemble.”

Ils ont parlé des choses qu’ils aimaient faire », confirme SR l’ancien membre de la section de recherche de Toulouse devenu directeur de l’enquête. Aujourd’hui, l’accusé tente d’atténuer sa relation avec la victime et son compagnon en raison de leur amitié, qui l’a replacé au centre d’une tempête.

Trois décennies en arrière. Thierry, le petit ami de Martine, la rejoint à l’arrêt de bus. Dans sa voiture, le jeune homme est tombé en panne. Il n’a d’autre choix que d’utiliser les transports en commun pour se rendre au travail.

Quant à la jeune femme, elle reprendra son travail de secrétaire comptable dans une société de promotion immobilière à Portet-sur-Garonne, en France, ce matin après une semaine d’arrêt maladie, à l’âge de ans. sa maison pour finir de se préparer pour la journée qui l’attend.

Dans la cage d’escalier menant du troisième étage, où elle habite, à sa cave, elle s’évanouit corps et âme. Sa disparition est définitive. Au cours d’une conversation grillagée, le gendarme à la barre raconte comment des enquêtes ont été rouvertes en France, à la suite de deux non-lieu.

L’affaire Escadeillas s’est refroidie avec le temps. Ce sont ces cas non résolus qui continuent de fasciner tout enquêteur. De plus, il y a ceux qui ont perdu des êtres chers. Trente ans après les événements, une lettre met en cause Jol Bourgeon comme possible criminel.

Les gendarmes reprennent leur enquête sur le dossier. C’était la première occasion d’entendre directement l’accusé depuis que l’incident avait eu lieu neuf jours auparavant. La disparition de Martine avait été accueillie au mieux par l’indifférence et au pire par la froideur de sa part. L’enquête sur un juge d’instruction avait été demandée.

Cela n’a pas été fait à l’époque, regrette le directeur d’enquête, qui préfère ne pas surcharger ses collègues.Personne n’est venu avec l’hypothèse de Bud à partir de rien ! Dès le début de l’enquête, son nom a été évoqué.

De nombreux éléments incriminants sont présents. Il ajoute : “Et ils vont tous dans le même sens”, précise Me Frédéric David l’avocat de la famille Escadeillas. Ce sont les corps des détectives et des enquêteurs.

Peut-être Jol Bourgeon avait-il la clé des appartements de ses amis car il connaissait si bien la région et leur avait fabriqué des meubles dans le passé.

Affaire Escadeillas

Vers le matin, le jour de la disparition de Martine, le voisin du dessus est surpris par des cris.La cage d’escalier est d’où ils viennent. En se penchant, elle aperçoit un homme debout au-dessus d’une femme dont elle aperçoit les cuisses sur le sol. Les cris de la femme sont audibles. Le mot “police” évoque des images dans son esprit.

Un témoin qui prétend pouvoir dire tout et n’importe quoi.”Quand elle le décrit, elle a les cheveux gris et quelques taches chauves sur la tête. Il avait ans au moment des faits. La défense savoure cette dichotomie soulignée à plusieurs reprises par M. Es Eric Mouton et Jean-Baptiste de Boyer-Montégut. Selon la première citation,”

Je suis catégorique sur une chose : le témoignage du voisin du quatrième étage. Pour déterminer les vêtements ou le calendrier des événements, on nous dit soudain qu’elle ne pouvait rien voir d’où elle se tenait. Il est impossible pour un témoin de tout dire, et le contraire est également vrai “En fait,.

Certes mince et de taille moyenne, avec une chemise bleu clair sur un jean foncé, l’accusé semble las de la situation. Est-ce lui qui est venu annoncer à Martine l’infidélité de Thierry ce lundi matin, espérant secrètement la voir réconfortée dans ses bras par la certitude qu’il l’aimait ?Cette “grande quantité de sang non coagulé” trouvée

Affaire Escadeillas
Affaire Escadeillas

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!