Affaire Eric Bruyas

Répandez l'amour du partage
Affaire Eric Bruyas
Affaire Eric Bruyas

Affaire Eric Bruyas – À Saint-Andéol-le-Château, une ville pittoresque du Rhône, un drame a frappé en 1995. La famille Bébien, qui comprenait trois enfants, a été assassinée. En 2021, leur gendre, Éric Bruyas, était enfin éligible à une peine avec sursis, ce qu’il soupçonnait depuis longtemps. En France, c’était une histoire qui a captivé toute la nation.

Des coups de feu ont tué toute la famille Bébien à Saint-Andéol-le-Château le 30 mai 1995, une petite ville de la vallée du Rhône. Deux des trois enfants de Vincent et Odette, âgés de 21 et 16 ans, ont également été tués ce jour-là. Il y avait une exception : Samantha, la deuxième fille du couple, âgée de 25 ans.

Des chandelles et des jerrycans d’essence ont été utilisés pour allumer un incendie à la propriété Bébien. Le gendre du couple Bébien Éric Bruyas a été immédiatement soupçonné d’implication.

Samantha a également été blanchie en peu de temps. Au nom de la sécurisation d’un héritage, celui qu’on surnomme “Le Romand du Rhône” est accusé d’avoir assassiné sa belle famille.

Éric Bruyas, 54 ans aujourd’hui, clame son innocence en affirmant que des individus masqués sont responsables de la mort de sa belle famille depuis le début. Il a cependant admis qu’il avait intentionnellement mis le feu à la maison afin d’éviter à sa femme le traumatisme d’apprendre l’incendie.

La réclusion à perpétuité assortie d’une période de sécurité de 22 ans a été prononcée contre le principal suspect du triple meurtre en 1999, quatre ans après les faits. Il a demandé une révision du procès depuis la prison en 2011, mais cela a été refusé.

Affaire Eric Bruyas

Toutes ses demandes ultérieures de libération de prison ont également été rejetées, malgré le fait qu’il ait été libéré en 2017. Il a finalement été condamné à une peine avec sursis le 25 octobre 2021, en raison de la détérioration de son état.

De ce fait, l’affaire reste un mystère car le condamné à mort a toujours clamé son innocence. L’affaire Romand dont personne ne parle, c’est celle-là. Après plus de deux décennies de prison, Eric Bruyas, 50 ans, multiplie les démarches pour obtenir une libération conditionnelle.

Bruyas a été condamné à la prison à vie en 1999 à Lyon pour l’assassinat en 1995 à Saint-Andéol-le-Château des parents, frère et sœur de sa femme, qu’il a tous tués à la carabine (Rhône).

Jean-Claude Romand, un faux médecin qui a tué toute sa famille dans l’Ain et le Jura, en France, en 1993, a été condamné à la même peine. Contrairement à Romand, Bruyas n’a pas attendu la fin de la période de sécurité pour solliciter des autorisations de sortie et des demandes de libération conditionnelle, permises par le code de procédure pénale.

Ils ont été appelés à un incendie qui les hantera pendant des années dans la petite ville de Givors, à quelques kilomètres au sud de Lyon, le 30 mai 1995. Un pavillon au milieu d’un lotissement est en feu.

Un couple et leurs deux enfants ont été retrouvés morts dans leur maison en flammes après l’extinction des flammes. Le processus d’enquête a officiellement commencé. La vie dans le quartier, les fréquentations et les problèmes de travail sont tous examinés dans les routines quotidiennes de cette famille typique.

Au final, ce sera un personnage présumé innocent qui sera accusé d’actes répréhensibles. Lecture Non, pas encore. – Affaire Eric Bruyas : quadruple meurtre dans la famille est disponible en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur France 2.

Dans le petit hameau de Givors, au sud de Lyon, les pompiers ont répondu à un incendie le 30 mai 1995, dont ils se souviendront longtemps. Un pavillon est en feu au milieu d’un lotissement.

Un couple et leurs deux enfants ont été retrouvés morts dans leur maison en flammes après l’extinction des flammes. Le processus d’enquête a officiellement commencé. A Saint-Andéol le Château, petite ville de 1 200 habitants au sud de Lyon, le 30 mai 1995.

A 20h30, les pompiers éteignent l’incendie qui a ravagé la maison de la famille Bébien. Quatre corps ont été retrouvés dans les ruines. Vincent, 21 ans, et Aline, 16 ans, avec leurs parents et deux de leurs trois enfants.

Avant l’incendie, cependant, ils avaient tous péri. Le même long fusil de calibre 22 a été utilisé pour le tir à courte portée. Lorsque la brigade de recherche de Lyon s’est emparée de l’affaire, elle n’a trouvé aucune arme au milieu des décombres.

Ce quatuor d’homicides ne peut être commis que par une seule personne : un ami proche. Après être rentrés du travail ce jour-là, les deux victimes ont été tuées par balle. Et leur chien de berger allemand n’a pas aboyé un seul aboiement de toute la journée.

A 25 ans, Samantha est la dernière survivante de la famille et l’unique héritière. Les gendarmes resserrent leur emprise sur Samantha et sa famille. Eric Bruyas, son mari de 27 ans, est aussi son père. Le jeune couple a été détenu deux semaines après le meurtre.

Affaire Eric Bruyas
Affaire Eric Bruyas

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicités détecté !!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez nous soutenir en désactivant ces bloqueurs de publicités.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock