Affaire Émile Louis

Répandez l'amour du partage
Affaire Émile Louis
Affaire Émile Louis

Affaire Émile Louis – En tant que l’un des tueurs en série les plus notoires de France, il est bien connu. Un tribunal français a condamné Emile Louis, décédé le 20 octobre 2013, à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de sept jeunes filles dans l’Yonne à la fin des années 1970.

Christine, Jacqueline; Madeleine; Madeleine; Françoise; Bernadette; et Martine étaient les femmes du groupe. La Ddass a enlevé sept jeunes filles dans l’Yonne entre 1977 et 1979, toutes quelque peu malades mentaux et suivies par la Ddass.

Malgré tous les efforts de l’accusation, l’affaire est finalement rejetée. Le corps de Sylviane Lesage, 22 ans, est retrouvé à Rouvray deux ans plus tard, le 5 juillet 1981. On découvre en enquêtant sur le gendarme Christian Jambert que la victime avait été la maîtresse d’Emile Louis.

Lors d’un interrogatoire de police en décembre 1981, ce dernier nie en bloc mais avoue avoir abusé de jeunes gamins Ddass dont il était responsable avec son complice. Des accusations d’attentat à la pudeur ont été déposées contre lui et il a été détenu.

L’affaire du meurtre de Sylviane Lesage a été classée en 1984. Une enquête sur la disparition de six jeunes filles supplémentaires qu’Emile Louis avait connues a été interrompue à la suite de cette décharge.

Il a été libéré de prison en février de cette année, quand Emile Louis. Il quitte l’Yonne et s’installe dans le Var. Le rapport de Jambert au parquet d’Auxerre indiquait qu’il était persuadé qu’Emile Louis avait quelque chose à voir avec la disparition de jeunes filles la même année.

Affaire Émile Louis

A sa sortie de prison, Emile Louis s’installe dans le Var, où il est reconnu coupable d’attentat à la pudeur sur gamin en 1989 et condamné à cinq ans de prison. Le 18 avril 1992, il a finalement été libéré.

Pour la première fois en 1996, l’Association de Défense des Handicapés de l’Yonne lance un appel à l’émission Perdu de vue de TF1, présentée par Jacques Pradel. Elle a déposé une plainte pour enlèvement et captivité.

Une enquête a été ouverte sur sept d’entre eux. Christian Jambert, témoin dans l’affaire Emile Louis, a été retrouvé mort dans sa cave d’Auxerre, en France, le jour de son audition comme témoin.

Le suicide clôt l’affaire. En avril 2004, l’enquête a été rouverte et elle a été classée sans suite. Emile Louis a avoué avoir tué sept adolescentes entre 1975 et 1979 après avoir eu des relations sexuelles avec elles le 13 décembre 2000, vingt-cinq ans après la première disparition.

Les enquêteurs disent que les aveux d’Emile Louis sont obtenus parce qu’il croit qu’il y a une prescription pour ses actions. Ensuite, “le démon” est blâmé pour les tendances meurtrières qu’il affiche.

Des tests ADN permettront d’identifier Madeleine Dejust et Jacqueline Weiss, disparues en 1977, sur ses ordres. On ignore où se trouvent les autres victimes. Emile Louis est détenu après avoir été accusé d’enlèvement et d’emprisonnement forcé.

Les sept “disparus” de l’Yonne auraient été assassinés en mars 2002 par Emile Louis. En 2004, il est mis en examen pour « enlèvement, séquestration et meurtre » par la cour d’assises de l’Yonne.

Il est condamné à la prison à vie le 26 novembre. En juin 2006, la cour d’appel de Paris confirmera cette condamnation. En octobre 2013, en raison de la dégradation générale de son état de santé, il est transféré de la maison d’arrêt d’Ensisheim (Haut-Rhin) à l’unité médicale interrégionale sécurisée de Nancy.

Il y avait un service funèbre pour lui le 20 octobre et il est décédé le lendemain. L’un des responsables de l’Association des personnes handicapées de l’Yonne a estimé qu’Emile Louis aurait pu tuer “plus d’une vingtaine” de ses victimes, dont Sylviane Lesage, la neuvième personne à disparaître dans la région.

De samedi soir à dimanche soir, Emile Louis, l’homme condamné à la prison à vie pour la disparition des enfants de l’Yonne, est décédé. Après avoir purgé neuf ans de prison à l’âge de 79 ans, sa santé s’était considérablement détériorée.

Au cours du week-end, l’un des tueurs en série les plus tristement célèbres et les plus redoutés de France est décédé. Emile Louis a été reconnu coupable de viol et condamné à la prison à vie.

Affaire Émile Louis
Affaire Émile Louis

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicités détecté !!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez nous soutenir en désactivant ces bloqueurs de publicités.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock