Affaire Christelle Blétry

Répandez l'amour du partage
Affaire Christelle Blétry
Affaire Christelle Blétry

Affaire Christelle Blétry – Depuis 1984, Christelle Blétry fait partie des 12 jeunes femmes portées disparues ou tuées et dont les meurtriers n’ont jamais été retrouvés dans le couloir A6, et elle en fait partie.

Les connaissances et les voisins de Christelle ont été les premières personnes à qui la police s’est adressée après avoir interrogé ses proches et amis du lycée et le personnel de la maison de quartier de Blanzy, où elle était stagiaire.

Des témoins ont affirmé que l’ex-petit ami de Christelle, Christophe, l’avait menacée avec un couteau lorsqu’il s’était présenté comme suspect quelques jours plus tard.

Les craintes des enquêteurs étaient sans fondement et le jeune homme a été libéré sans autre incident. Un grand nombre de lettres contenant des “pistes” qui doivent être retrouvées sont envoyées à la police et à la famille alors que la nouvelle de l’enquête se répand largement.

Entre 1996 et 2010, plus de 27 personnes ont été détenues par la police mais aucune charge n’a jamais été retenue contre elles.

Les familles des “disparus de l’A6” se sont adressées au cabinet d’avocats Seban & Associés, qui suivait l’affaire depuis 1997, le 1er janvier 2001, pour traduire Emile Louis en justice pour les disparitions.

Par conséquent, le cabinet d’avocats demande des tests ADN supplémentaires, mais les résultats n’apportent aucune nouvelle information. Connu comme “l’ogre des Ardennes”, Michel Fourniret est une nouvelle fois dans une impasse lorsqu’il est mis en examen en 2004.

Affaire Christelle Blétry

Fin 2013, les vêtements de Christelle Blétry ont fait l’objet d’un contrôle ADN. Les antécédents de viol d’une personne sont intégrés dans une base de données nationale d’empreintes ADN à des fins de confidentialité (FNAEG).

Pascal Jardin était bien connu de la FNAEG en raison de sa condamnation en 2004 pour “tentative d’agression sexuelle avec arme blanche” par un tribunal correctionnel de Chalon-sur-Saône.

Pour commencer, Pascal Jardin affirme avoir oublié Christelle Blétry. En garde à vue, il avoue cependant avoir tué la jeune femme et décalé son histoire

Pascal Jardin regagne son appartement de Chalon-sur-Saône après une soirée dans une taverne. Accompagné de Christelle Blétry, il lui propose de l’accompagner chez lui pour rentrer en ville.

Après cela, l’assassin profite de la jeune femme en la forçant à se déshabiller puis à se livrer à des actes sexuels avec elle. Dans le cas de la deuxième femme, elle a pu s’extirper du véhicule et s’enfuir.

Pascal Jardin finit par la rattraper et commence à la poignarder à plusieurs reprises dans la poitrine avec un stylo. À la suite de cela, l’accusé a modifié ses aveux pour nier tout rôle dans le crime. Par conséquent

Dans la nuit du 28 décembre, Christelle Blétry a ralenti à un stop après avoir cogné sur la vitre de son automobile prise de panique.

Pascal Jardin, de ce fait, lui aurait proposé de se joindre au voyage. Parce que la chaleur de la banquette arrière la gênait, Christelle a consenti à un contact physique avec lui.

Pendant les dix jours d’audiences, Pascal Jardin ne va pas se laisser déstabiliser par les contradictions et les absurdités de certains de ses propos. Une deuxième étude ADN a été demandée et autorisée 18 ans après la première révélation des circonstances du meurtre de Christelle Blétry, grâce à l’obstination de la mère et des avocats de Christelle Blétry.

Une cérémonie commémorative a eu lieu mardi à Blanzy (Saône-et-Loire) en l’honneur de Christelle Blétry, violée et assassinée par Pascal Jardin il y a 25 ans. En septembre 2014, 18 ans après l’enlèvement d’une jeune femme de 20 ans, son meurtrier a finalement été incarcéré.

C’est aussi l’occasion d’aider les familles touchées par une tragédie non résolue lors de l’événement “Nous devons nous unir en tant que communauté pour pleurer les victimes.

Ce type d’arrangement est essentiel à notre succès. C’est un sentiment fantastique quand tout le monde se rassemble. » Confidente : Christelle Blétry est sa mère et la présidente de son organisation, qui est aussi l’organisation de Christelle, dit Marie-Rose. C’est une composante de l’organisation depuis environ une décennie et demie.

Affaire Christelle Blétry
Affaire Christelle Blétry

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!