Affaire Camille Et Theo

Répandez l'amour du partage
Affaire Camille Et Theo
Affaire Camille Et Theo

Affaire Camille Et Theo – Un pigeon, selon le suspect, a tué Théo Decochant. Théo Découchant a été assassiné dans la nuit du 29 au 30 novembre, et le parquet de Besançon est revenu jeudi sur l’affaire.

Le jour de sa mort, Camille Anguenot a utilisé la carte de crédit du défunt pour acheter des bijoux dans une bijouterie, selon l’acte d’accusation.Toutes les enquêtes sur la mort de Théo Decouchant ont été mises à nu par le procureur de la République Étienne Manteaux lors d’une conférence de presse jeudi.

Après l’arrivée de sa mère au commissariat le 1er décembre, il a repris le fil de l’enquête commencée ce jour-là et terminée cinq jours plus tard avec la découverte du corps sans vie de l’homme de 23 ans au domicile de Camille Anguenot.

Le magistrat a décrit la routine de cette jeune femme dans les heures et les jours qui ont suivi sa mort dans son point de presse.Le 9 décembre, nous avons découvert que la mort du jeune homme était le résultat d’un acte d’accusation qui le mentionnait.

Lors de ses auditions, elle révèle qu’elle se serait endormie en sa présence le 29 novembre, la veille de Thanksgiving. Des attouchements l’ont réveillée à 4 heures du matin”, raconte la femme. Elle l’aurait frappé au visage et se serait réfugiée dans la cuisine si elle avait pu lui échapper.

Il l’aurait suivie et l’aurait comblée d’amour et d’attention d’une manière fraîche et surprenante. Selon Étienne Manteaux, cela aurait incité Madame à utiliser un couteau de cuisine pour le poignarder au ventre, bien que la blessure ne mette pas sa vie en danger.

Il est possible qu’il ait été menacé par le jeune homme qui gisait par terre.” C’est ce qui l’aurait motivé à l’étrangler avec une corde d’une de ses robes. Elle lui aurait alors lié les mains derrière le dos par inquiétude. qu’il se réveillerait.

Enquêteurs et procureurs sont interrogés par cette version des faits, qui précise : « La jeune femme sous-entend qu’elle l’a tué à 4 heures du matin. Le matin de 7 h 06, elle a envoyé un texto sur le téléphone portable de la victime pour le remercier d’un « très fantastique ». jour la veille.

elle s’est rendue à la station-service de Devecey à 8 h 06 et a utilisé la carte de crédit et l’automobile de la victime. Quelques minutes plus tard, elle se dirige vers le centre commercial Chateaufarine, où elle utilise la même carte de crédit pour acheter des bijoux. Elle retire 600 € le lendemain et se rend à Bordeaux, où elle a réservé un lit sur Airbnb.”

Du coup, Camille Anguenot, qui n’a pas de permis de conduire, se rend en Gironde pour rencontrer un homme de 27 ans. Elle utilise la carte de Theo pour rester avec lui pendant deux nuits. Il a été rapporté que l’homme a été entendu dire: “Je n’avais aucune idée de ce qui s’était passé.”

Ils ont eu des relations sexuelles et elle rentrait chez elle le 3 décembre.Ce n’est que le début d’une longue et trouble carrière pour lui. Elle rend visite à un ex à Dijon le 3 septembre. Ensuite, ils ont eu des relations sexuelles pour le reste de la nuit.

Utilisant la voiture de la victime, elle lui demande de localiser et d’appliquer ses plaques d’immatriculation fictives. Son prochain coup. Elle sort et récupère du ruban adhésif et des sacs poubelles le 4 juillet.

Affaire Camille Et Theo

Elle assiste à un bal le soir. Quelqu’un qu’elle connaissait l’a repérée tard dans la nuit et a rapporté qu’elle leur semblait “normale”. Lorsqu’elle entre en collision avec le véhicule de la victime le 5 décembre, elle se trouve dans la région de la Haute-Marne en France. Au milieu de la nuit, elle supplie un nouvel “ami” de venir la chercher.

À son retour le lendemain, elle sera détenue.Le procureur a donné plus de détails sur l’affaire lors de sa conférence. une caractéristique qui a immédiatement attiré l’attention sur l’enquête criminelle.

Nous ne pouvons pas dire qui est l’individu sur la vidéosurveillance parce qu’il se cache”, a déclaré le détective chargé d’enquêter sur l’affaire.La sœur de la personne disparue dit avoir vu des photographies d’une personne portant les baskets de la victime à Dole. Camille Anguenot est en fait la personne en question.

Avant son voyage en Gironde, elle prélevait 600 € sur le compte bancaire de Théo Découchant pour couvrir ses dépenses.Selon Théo Decouchant, “elle voulait de l’argent”.Une voiture pour l’emmener à Bordeaux a été évoquée par le parquet à la télévision entre les 28 et 29 novembre.

Elle s’est renseignée auprès de son ex-petite amie en Côte-d’Or, qui s’y est refusée car elle la jugeait “inconstante”. Par la suite, elle se rapproche de Théo Decouchant. Elle mentionnera dans ses auditions que M.

Découchant était son surnom pour lui. C’est ce qu’elle a utilisé pour le décrire. Obtenir de l’argent de lui était un motif, mais elle nie vouloir le tuer.À la suite de l’enquête, Camille Anguenot a été inculpé de meurtre. Dans la maison d’arrêt de Lutterbach, elle a été détenue.

Le domicile de Camille Anguenot est perquisitionné le 6 décembre et le corps de Théo Decouchant est retrouvé. En conséquence, il a été couvert de sacs poubelles et a eu les mains attachées à lui.

“Le même matin” a été utilisé pour décrire la rapidité avec laquelle les couteaux et les draps ont été jetés. La jeune femme a très probablement supposé que se débarrasser du corps serait simple.Il y avait des questions.

Affaire Camille Et Theo
Affaire Camille Et Theo

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicités détecté !!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez nous soutenir en désactivant ces bloqueurs de publicités.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock