Adrien Quatennens Enfants

Répandez l'amour du partage
Adrien Quatennens Enfants
Adrien Quatennens Enfants

Adrien Quatennens Enfants – Ce qui s’est vraiment passé L’épouse d’Adrien Quatennens Céline Quatennens l’accuse de “violences physiques et morales” depuis “de nombreuses années”, comme elle l’a révélé le 23 novembre. Après le tumulte, LFI a annoncé qu’il se tiendrait à l’écart des activités du groupe à l’Assemblée nationale jusqu’à ce qu’une décision de justice soit rendue.

Céline Quatennens, épouse du député de LFI Nord Adrien Quatennens, s’est prononcée le 23 novembre contre “des années de rage”, des “crises” et des “violences physiques et morales”, niant tout “contexte d’agressivité” entre partenaires.

Suite à ces déclarations, LFI a annoncé qu’Adrien Quatennens ne participerait à aucune activité parlementaire au nom de son groupe politique tant qu’une décision de justice n’aurait pas été prise.

Le processus judiciaire actuellement en cours doit être mené à son terme, car c’est ce que nous espérons. Nous discuterons des mesures à prendre en interne une fois la décision du tribunal rendue, a déclaré le groupe législatif. Dans une déclaration ultérieure, il a déclaré: “D’ici là, le représentant du Nord ne participera pas à l’activité parlementaire de notre groupe”.

Cela fait des années que j’ai vécu pour la première fois ses « coleries », « crises » et « violences » (à la fois physiques et émotionnelles). par son avocat. Dans une procédure dite de “reconnaissance de culpabilité antérieure” (CRPC, souvent appelée “plaidoyer coupable”), Adrien Quatennens, qui a reconnu avoir commis des violences conjugales le 18 septembre et ne s’est.

Céline Quatennens explique : “Je ne peux pas rester silencieuse face à des arguments que je crois faux alors qu’ils sont tenus par M. Quatennens dans les médias arguant “d’un seul gifle dans un environnement d’extrême tension et d’agression mutuelle”. Elle fustige la situation, la qualifiant de “version très personnelle”, et promet de prendre la parole “contre son gré” afin de “rééquilibrer les choses”.

En réponse aux déclarations de Céline Quatennens, l’avocat du législateur a déclaré “qu’il dément catégoriquement” ses allégations d’ex-épouse qui, selon lui, résultent “de négociations engagées au moment de son divorce et de désaccords sur les modalités financières et de garde de leur enfant”.

Le législateur a fait savoir à ses proches vers la mi-novembre que, maintenant que son congé de maladie était terminé, il souhaitait retrouver son siège à la Chambre des représentants, ayant depuis démissionné de son poste de coordinateur politique de la France insulaire.

LFI avait alors expliqué l’accord du groupe pour travailler “collectivement” sur les “modalités de son retour”, malgré les pressions des autres partis politiques et organisations féministes.



Du coup, certains, dont le chef du parti PS Olivier Faure, estiment que le retour d’Adrien Quatennens sur les bancs de la Chambre des représentants est “impossible” en raison des nouvelles informations apportées par l’épouse du législateur.

Paris – L’épouse d’Adrien Quatennens, Céline, a porté mercredi à son encontre de nouvelles allégations de violences physiques et psychologiques qu’il nie “catégoriquement” mais qui empêchent son retour immédiat au Parlement français.

Face aux appels croissants à sa démission immédiate, le groupe des insoumis à la Chambre des représentants a annoncé mercredi soir que le législateur ne participerait pas aux travaux parlementaires tant qu’une décision de justice n’aurait pas été rendue et que les insoumis auraient décidé quelle action, le cas échéant, devrait être prises en réponse au scandale.

Ce choix a été fait lorsque l’épouse du député a décidé de publier mercredi matin une déclaration à l’AFP détaillant la situation. Cela fait des années que j’ai ressenti pour la première fois ses douleurs, sa dépression et ses abus physiques et émotionnels.

Céline Quatennens affirme dans un communiqué dont l’authenticité a été confirmée à l’AFP par son avocat, “J’ai demandé le divorce à trois reprises ces dernières années, et à chaque fois sous la pression je suis revenue à l’arrière.” L’avocate du législateur, Jade Dousselin, a répondu qu’il “dément catégoriquement” aux “accusations mensongères”.

Ce scandale, révélé par le Canard Enchaîné après avoir obtenu la copie d’une lettre manuscrite envoyée par Céline Quatennens, a provoqué une onde de choc en France mi-septembre. Adrien Quatennens, ami proche de Jean-Luc Mélenchon et successeur potentiel, a quitté ses fonctions de coordinateur du parti et n’est plus revenu à l’Assemblée nationale depuis.

le poignet” lors d’une de ces disputes. De plus, il a admis lui avoir “donné une gifle” “il y a environ un an” dans des circonstances “mutuellement très tendues et agressives”.

Céline Quatennens a expliqué : “Je ne peux pas rester silencieuse face aux déclarations de Monsieur Quatennens se disputant médiatiquement +à propos d’un seul gifle dans un environnement de tension extrême et d’agression mutuelle+.

Adrien Quatennens Enfants
Adrien Quatennens Enfants

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!