Veronique Jannot Jeune

Répandez l'amour du partage
Veronique Jannot Jeune
Veronique Jannot Jeune

Veronique Jannot Jeune – C’est à Annecy, en Haute-Savoie, que Véronique Jannot est née le 7 mai 1957. Elle grandit avec son frère aîné Servais dans leur région natale. Lorsqu’elle fait sa première apparition devant la caméra en 1972, elle a 15 ans.

La réalisatrice Cécile Aubry reconnaît la jeune femme en cherchant le nom de l’actrice dans l’encyclopédie du cinéma. En conséquence, Véronique Jannot est choisie pour un rôle récurrent dans l’émission de télévision française à succès Le jeune Fabre.

Ses capacités sont rapidement reconnues et les offres affluent, alors elle abandonne le lycée pour poursuivre sa vocation. Elle fait partie des distributions d’ensemble pour deux nouvelles séries (Paul et Virginie et Aurore et Victorien) et plusieurs téléfilms (Qui j’ose aimer, Léopold le bien-aimé, etc.).

Forte de ces expériences variées, Véronique Jannot fait ses débuts au cinéma à la fin des années 1970. Elle interprète le rôle du sosie d’Alain Delon dans le film Le Toubib de Pierre Granier-1979 Deferre. En 1981, c’est encore une série télévisée — Pause-café — qui la fait connaître du grand public et contribue à sa notoriété.

Pendant trois saisons, son rôle d’assistante sociale à la télévision a été un énorme succès d’audience. Elle a joué dans plusieurs films dont Tir Groupé (1982), Les Voleurs de la nuit (1983), Un été d’enfer (1984) et La dernière image (1985). En 1988, elle incarne à nouveau Jolle Mazart dans le film Pause-café, pause tendresse.

Avec l’aide de l’émission Pause-café, Véronique Jannot parvient à boucler un bout de son histoire. Ils enregistrent son interprétation de la chanson thème de la série pour les 45 premiers épisodes. La représentation touche à sa fin, et l’actrice s’offre une parenthèse musicale.

En 1982, elle collabore avec Pierre Bachelet, qui compose la musique de la chanson, pour écrire les paroles de “J’ai fait l’amour avec la mer”, qu’elle interprète ensuite. Elle continue l’aventure et enchaîne deux énormes succès avec les albums Desire (collaboration avec Laurent Voulzy, 1984) et Aviator (1996).

L’actrice populaire est revenue à la télévision dans les années 1990, apparaissant dans une série de téléfilms comme “La mort au bout des doigts”, “L’héritière”, “Les saigneurs” et “Le ciel pour témoin”. Dans le nouveau spectacle Madame le Consul, elle reprend un rôle récurrent.

Au début des années 2000, elle est invitée dans plusieurs épisodes de Docteur Claire Bellac avant de passer au grand écran aux côtés de Véronique Jannot. Au théâtre, elle a joué dans de nombreuses productions à succès (dont “Avis de tempête”, “With Two Wings” et “Père et manque”).

Elle participe à la deuxième saison de Danse avec les stars de TF1 en octobre 2011 avec le danseur professionnel Grégoire Lyonnet à ses côtés. Le téléfilm de 2013, “Le bonheur sinon rien!”, la présente comme personnage principal. Et puis on apparaît dans les RIS police scientifique (2014) et Camping paradis (2016) de TF1.

L’autobiographie de l’actrice, intitulée “Trouver le chemin”, est sortie en 2006. De retour à l’écriture, elle a sorti plusieurs livres, dont Tibet : Hope in Exile (2011) et Au Fil d’Autre : A Window on Life Through the Eyes. d’un autre (2015). L’actrice, récemment convertie au bouddhisme, utilise sa célébrité au profit des enfants tibétains à travers l’association qu’elle a fondée, Graines d’Avenir.

Dans sa vie personnelle, elle était la petite amie des années 1980 du pilote automobile Didier Pironi. L’actrice a vécu avec le chanteur pendant une décennie. En 2013, elle adopte Migmar, une jeune fille tibétaine qu’elle connaissait par le biais de son association depuis plusieurs années. Migmar avait 15 ans au moment de son adoption.

Véronique Jannot est née à Annecy, en France, le 7 mai 1957. A 14 ans, sa mère l’inscrit au registre officiel de l’industrie du cinéma. Le jeune Fabre, téléfilm, est alors réalisé par Cécile Aubry, qui la représente.

Puis, à 16 ans, Véronique Jannot décide de mettre ses études entre parenthèses pour jouer dans le téléfilm Paul et Virginie. Cette décision s’avère judicieuse puisqu’elle fait ses débuts au cinéma aux côtés d’Alain Delon dans Le Toubib en 1979.

Dans les années 1980, Véronique Jannot décroche le rôle qui la fait découvrir au monde : elle endosse le costume de l’assistante sociale Jolle Mazard dans la série télévisée française éponyme Pause-Café, dans laquelle Marc Lavoine fait ses débuts à la télévision.

Veronique Jannot Jeune

Avec 17 millions de téléspectateurs à l’écoute de la première, l’émission trouve immédiatement un public massif. Véronique Jannot jouera encore deux fois le rôle dans les suites Jolle Mazard (1983) et Pause café – Pause tendresse (1988).

Elle est également apparue dans quelques films au cinéma et plusieurs émissions de télévision dans les années 1980. Les premiers pas dans l’industrie de la mode sont faits par Véronique Jannot, qui est aussi une Sa vie personnelle et professionnelle s’épanouissent grâce à Véronique Jannot.

L’actrice Côté pro a fait ses débuts à la télévision à l’âge de 15 ans et est depuis devenue une figure emblématique du petit écran, apparaissant dans des émissions telles que Pause café et Demain nous appartient.

Et sur une note plus personnelle, celle qui a eu une histoire d’amour de 10 ans avec le chanteur Laurent Voulzy est aujourd’hui une maman heureuse grâce à sa fille adoptive Migmar, venue en France à l’âge de 15 ans. L’actrice, aujourd’hui âgée de 64 ans, révèle qu’elle et son compagnon sont heureux parce qu’ils “ont été choisis”, même si leur chemin jusqu’ici n’a pas été facile.

Car la maternité signifiait plus pour Véronique Jannot qu’autre chose. Mais les rebondissements malheureux de la vie avaient d’autres plans. Dans une interview avec Rose Magazine publiée en 2018, l’actrice a révélé qu’elle avait été diagnostiquée d’un cancer de l’œsophage alors qu’elle n’avait que 20 ans. A cause de cette maladie, un de ses ovaires a dû être enlevé.

C’était une expérience traumatisante, mais ma mère a subi la même opération et cela ne l’a pas empêchée de me donner naissance, avait-elle dit. En d’autres termes, l’actrice avait besoin d’une autre opération après l’échec de la deuxième ablation.

Veronique Jannot Jeune
Veronique Jannot Jeune

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!