Marie Trintignant Jeune

Répandez l'amour du partage
Marie Trintignant Jeune
Marie Trintignant Jeune

Marie Trintignant Jeune – Une violente altercation entre Marie Trintignant et son compagnon Bertrand Cantat a entraîné sa mort malheureuse à Neuilly-sur-Seine, France, le 1er août 2003, des suites d’un œdème cérébral. Sa mère avait réalisé un téléfilm sur Colette, dont elle venait de terminer le tournage.

Alors qu’elle n’avait que quatre ans, elle est apparue pour la première fois sur grand écran dans le film “Série noire”. Avec “Une nuit de ville” (1990), elle décroche son premier rôle principal. En tant que “Betty”, une bourgeoise alcoolique, elle a eu son deuxième rôle de premier plan en 1992.

Elle est également apparue sur scène dans “Le Retour” de Harold Pinter, une pièce dans laquelle elle est apparue. C’était à peine trois mois avant sa mort que Janis et John, son dernier film, était terminé. Bertrand Cantat, le rockeur avec qui elle sortait à l’époque, a été retrouvé mort dans leur chambre d’hôtel à Vilnius le 27 juillet, apparemment blessé à la tête.

L’enquête est en cours, mais aucune charge n’a été retenue contre qui que ce soit. Il a dit que c’était un accident. Son petit ami, Bertrand Cantat, a été reconnu coupable de son meurtre par un tribunal lituanien en mars de la même année. Une peine de huit ans de prison lui a été infligée.

Elle est apparue dans deux films réalisés par sa mère, Nadine Trintignant : “mon amour mon amour” lorsqu’elle avait cinq ans, et “Colette, une femme libre” lorsqu’elle avait 41 ans (2004). Marie, qui avait 8 ans au moment de la mort de sa sœur cadette Pauline des suites d’une paralysie infantile en 1970, a commencé à se retirer et a finalement cessé de parler complètement.

Pour aller au-delà de son anxiété sociale paralysante, qui la tourmentait depuis qu’elle était petite, elle a choisi de continuer à jouer à la fin de son adolescence. Situé dans la 45e section du cimetière du Père Lachaise à Paris. Ses parents, Nadine Trintignant et Jean-Louis Trintignant, ont joué dans le film “Mon amour, mon amour” à Neuilly-sur-Seine, France, où Marie Trintignant est née le 21 janvier (1966 ).

Marie Trintignant Jeune

L’actrice Marie Trintignant est connue pour sa capacité à jouer un large éventail de rôles. Difficile de s’adapter à un certain style. “Série noire”, avec Patrick Dewaere, est sorti en 1979 alors qu’elle n’avait que 16 ans. Des films comme “Une affaire de femmes” et “Betty” dans les années 1980 montrent la capacité de Claude Chabrol.

Elle est tout aussi diversifiée en ce qui concerne le cœur humain. Elle a donné naissance à quatre fils, Richard Kolinka (batteur du groupe Téléphone), François Cluzet, Mathias Othnin-Girard et Samuel Benchetrit, tous de pères différents. Il mourra des suites de sa dernière idylle avec le chanteur de Noir Désir Bertrand Cantat.

Lors du tournage de “Colette, une femme libre”, elle et son compagnon se disputent en Lituanie. Il l’agresse à plusieurs reprises. C’est le 26 juillet 2003 que Marie Trintignant entre dans le coma. Le 1er août, elle est décédée en France. Les 60 ans de Marie Trintignant devaient être le vendredi 21 janvier.

Bertrand Cantat, le compagnon de l’acteur, a tué l’actrice en 2003, laissant derrière lui quatre enfants qui ont dû reconstruire leur vie sans leur mère. Fille de Nadine Trintignant et Jean-Louis Trintignant. Marie Trintignant a grandi sur le tournage du film de sa mère, Mon amour, mon amour, dans lequel elle a joué avec son père à l’âge de quatre ans.

En revanche, celui qui souhaitait devenir vétérinaire a poursuivi dans le 7e Art avec Black Series en 1978. Parce qu’elle est née avec une peur pathologique de parler en public, elle a décidé de suivre des cours de théâtre. Après l’avoir vue enfant, Claude Chabrol lui demande d’apparaître dans Une affaire de femmes en 1988 puis lui confie le rôle principal dans Betty, qu’elle accepte en 1992.

Auparavant, elle avait joué dans Nuit d’été dans la ville deux ans auparavant. L’épouse de François Cluzet a l’habitude de jouer des personnages mineurs, notamment dans Cible en mouvement, Les Marmottes et Les Apprentis. La mort de Trintignant en 2003 aux mains de Bertrand Cantat a laissé quatre petits enfants.

À la suite du triste décès de leur mère, ses deux jeunes enfants ont été contraints de reconstruire leur vie. Elle a eu son premier enfant avec le batteur de Téléphone Richard Kolinka, Roman, en 1986. Le rôle qu’il a joué dans le téléfilm de Nadine Trintignant en 2000, La Victoire ou la douleur des femmes, a catapulté son fils aux yeux du public.

L’île bleue et Colette, une femme libre ont suivi. Après la perte de sa mère, le jeune acteur a poursuivi une carrière dans l’industrie du cinéma. Après quelques années de fréquentation de l’acteur François Cluzet, l’actrice entame une relation avec lui. Paul a été accueilli par eux en 1993. Son père l’a élevé seul après la mort de sa mère à l’âge de 10 ans : Paul n’a pas tout à fait saisi ce qui se passait à l’époque. Le pire, c’est que les enfants ont été élevés en vase clos.

Marie Trintignant Jeune
Marie Trintignant Jeune

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!