Jannik Sinner Parents

Répandez l'amour du partage
Jannik Sinner Parents
Jannik Sinner Parents

Jannik Sinner Parents – C’est une star du tennis italienne de 20 ans qui est récemment devenue le premier joueur masculin né en 2000 à entrer dans le top dix mondial. Au Citi Open de Washington, DC, en 2021, Sinner a remporté son premier titre ATP 500. Gal Monfils, deuxième tête de série, a été éliminé de la finale de l’Open de Sofia par lui.

Pour la deuxième fois de sa carrière, Sinner a atteint les quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem à l’Open d’Australie 2022. Johann Sinner (père) et Siglinde Sinner sont les fiers parents de Jannik Sinner (mère). Originaire de San Candido, en Italie, né le 16 août 2001, le jeune a commencé à jouer au tennis à l’âge de sept ans.

Le ski, très présent dans sa région natale, est un sport qu’il a pratiqué entre 8 et 12 ans jusqu’à ce qu’il revienne au tennis à l’âge de 13 ans. Johann, le père de Jannik, a été le moteur du retour de son fils au tennis. En tant que chef à Val Pusteria, en Italie, Johann Sinner a persuadé son fils de dépoussiérer sa raquette de tennis.

“Essayons encore”, a suggéré mon père lorsqu’il s’est présenté là-bas. Après cela, j’ai passé un bon moment”, a déclaré Jannik sur le circuit ATP. Jannik est issu d’une famille à faible revenu. Sa mère, Siglinde Sinner, travaille ici. Une forte éthique de travail inculquée à l’italien par ses parents lui sert de source de motivation.

“Je l’ai reçu de mes parents car ils travaillent tous les jours dans un travail simple”, a expliqué ma mère à propos de sa solide éthique de travail. Ils connaissent bien le concept d’effort acharné. “Ils m’ont inculqué une mentalité de toujours s’efforcer de faire de son mieux chaque jour et de veiller à ne pas s’essouffler”, a déclaré Sinner.

A Wimbledon, l’Italien s’est qualifié pour le quatrième tour, où il affrontera l’Espagnol Carlos Alcaraz. Il a battu Stan Wawrinka au premier tour puis Mikael Ymer au deuxième tour pour remporter ses deux premiers matchs dans ce Major. Son prochain adversaire était John Isner, qu’il a battu en deux sets lors de la troisième manche.

Jannik Sinner Parents

Après avoir fait ses débuts en 2020, la sensation italienne Jannik Sinner a fait la une des journaux du monde entier. Il est déjà le plus jeune joueur du top 50 de l’ATP et, si tout se passe bien, il pourrait très bientôt entrer dans le top 10. Le travail acharné et l’intégrité de Sinner ont toujours été liés à ses parents.

Après avoir remporté la Great Ocean Road, Jannik Sinner fait la fête avec sa famille et ses amis. Après avoir battu l’Italien Stefano Travaglia lors du dernier match en simple, Open a reçu le trophée. ASANKA BRENDON RATNEYAKE/REUTERS Depuis 2020, Jannik Sinner, un phénomène adolescent italien, fait la une des journaux.

En tant que plus jeune joueur du top 50 de l’ATP, il pourrait très bientôt entrer dans le top 10 si sa forme actuelle se maintient. Les parents de Sinner ont toujours été une source d’inspiration pour son éthique de travail et sa morale. Après avoir battu l’Italien Stefano Travaglia lors du dernier match en simple du Great Ocean Road Open, Jannik Sinner célèbre avec le trophée.

Jannik Sinner Parents: Hanspeter Sinner, Siglinde Sinner

ASANKA BRENDON RATNEYAKE/REUTERS. De métier, Johann Sinner est chef dans un restaurant des Alpes italiennes. Une grande partie du succès de Sinner peut être attribuée à l’influence de son frère aîné. Jannik Sinner a souvent évoqué l’influence de son père sur sa vie professionnelle.

La première fois que Sinner a pris sa raquette de tennis en plus d’un an, c’était à l’âge de sept ans, lorsque son père a ravivé son amour pour le jeu. À la fin, mon père a suggéré que nous lui donnions une autre chance. Après cela, c’était très amusant. C’est Sinner qui m’a dit.

En raison de l’amour de son père pour le tennis, Jannik Sinner aime aussi ce sport. Après avoir été exposé au tennis par son père dans sa jeunesse, Sinner a pu poursuivre une carrière dans d’autres sports. Lors du quart de finale du simple masculin de l’Open de Miami au Hard Rock Stadium, l’Italien Jannik Sinner rend un as à Alexander Bublik du Kazakhstan (non visible).

Geoff Burke-USA TODAY Sports doit être crédité. Il existe de nombreuses similitudes entre la mère de Jannik Sinner, Siglinde, et son père, le chef Jannik. Jannik est ravi de sa famille. Il admire leur dévouement et leur travail acharné, et il est très fier d’eux. Les parents de Jannik lui ont inculqué une solide éthique de travail et un comportement raffiné au début de sa carrière.

Ils m’ont appris parce qu’ils ont un travail quotidien régulier qui n’est pas trop éprouvant pour leur corps. Ils connaissent bien le concept d’effort acharné. Sinner m’a informé qu’ils lui avaient inculqué une attitude consistant à s’efforcer d’être le meilleur possible chaque jour et à éviter l’épuisement professionnel.

Sinner a déjà montré des promesses remarquables dans un laps de temps relativement court. Il a la capacité de gagner un Grand Chelem et ferait la fierté de son pays et de sa famille s’il le faisait dans un proche avenir.

Jannik Sinner Parents
Jannik Sinner Parents

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!