Glorian Affaire Conclue

Répandez l'amour du partage
Glorian Affaire Conclue
Glorian Affaire Conclue

Glorian Affaire Conclue – Depuis le 1er février 2021, un nouvel acheteur a rejoint l’émission “l’Affaire est conclu” de France 2. Regardez Glorian Kabongo, le nouvel acheteur.C’est une affaire de famille : Glorian Kabongo a rejoint les rangs de « l’affaire est close ». Début février, il a pu intégrer l’équipe des achats.

Avec l’autorisation du nouveau venu, le magazine Current Woman s’est penché sur sa vie personnelle et professionnelle.Le Belge de 53 ans a pu entrer dans l’émission grâce à une rencontre fortuite entre Glorian Kabongo et l’homme d’affaires Julien Cohen.

Julien Cohen a approché Glorian Kabongo lors d’un marché aux puces à Bruxelles et lui a offert l’opportunité de faire partie de l’émission, ce que Glorian a accepté.Le Belge avait été accueilli par l’équipe de production et le reste de ses futurs collègues acheteurs avec une convivialité qui l’avait distingué et l’avait aidé à se sentir rapidement à l’aise.

Il a tout de suite été séduit par l’ambiance conviviale du studio. Il a déploré de ne pas mieux connaître Sophie Davant, l’animatrice de l’émission.Celui qui est vraiment épris.La belle-famille de Glorian Kabongo est passionnée par la vente.

En 1926, cette famille commence à s’intéresser à diverses formes de commerce, avec un accent particulier sur les marchés aux puces.Jack, le beau-père de Glorian Kabongo, a repris l’entreprise des arrière-grands-parents de sa femme avant de la moderniser.

Enfin, un magasin d’antiquités a été ajouté à la brocante. Glorian Kabongo n’avait aucune idée de ce qu’étaient les antiquités lorsqu’il a rencontré sa future épouse.L’intégrer dans l’entreprise familiale était l’idée du père

Glorian Affaire Conclue

Law’s Et il travaille pour l’entreprise familiale depuis près d’un quart de ce temps.Glorian Kabongo travaillait auparavant comme entrepreneur en bâtiment. Ses deux filles, Alice et Emilie, sont nées d’une mère belge et d’un père congolais, Glorian Kabongo, au Nigeria, et il s’efforce de leur inculquer l’amour de leur héritage.

Glorian Kabongo a dû retourner à l’école pendant quatre ans au total pour passer d’un emploi à un autre. En fait, chez son père en droit, il s’était inscrit à des cours d’antiquaire et avait exercé ses compétences dans des maisons de vente aux enchères et des résidences privées.

Il a pu reprendre l’entreprise en 2005 grâce au travail intense qu’il a fourni durant cette période. C’est une existence heureuse pour lui et sa femme. Son épouse, Angélique, l’aide à la tenue de la comptabilité de l’entreprise tant à la maison qu’au travail.

Au lieu de rejoindre l’entreprise familiale, Angélique a choisi une carrière dans les arts.Glorian Kabongo, véritable spécialiste, affirme que certaines choses, comme les meubles de Victor Horta ou le cristal du Val Saint-Lambert, se vendent mieux en Belgique qu’en France.

Le Belge, en revanche, ne se limite pas à un seul type de marchandises. Commerçant expérimenté, il comprend l’importance de s’adapter aux besoins de l’acheteur, notamment dans la brocante compte tenu du nombre d’individus qui se délocalisent dans d’autres pays et acquièrent de nouveaux marchés.

L’antiquaire Glorian Kabongo vend une large gamme d’articles, mais s’intéresse particulièrement aux articles de la fin des années 1800 et du début des années 1900. Tant que la collection peut être vendue dans l’un de ses entrepôts, ou dans un centre commercial qu’il contrôle, il peut l’acquérir.

Pendant le tournage de l’émission de la brocante de France 2, Caroline Margeridon et son acolyte Julien Cohen ont attrapé des brioches.Lorsqu’une femme s’est approchée du plateau de “Affaire terminée” avec l’intention de vendre un objet, les acteurs et l’équipe de la série ont été saisis d’excitation.

Lorsque Julien Cohen a entendu l’histoire de la vendeuse, il lui a proposé de l’argent sans saisir aucun de ses biens.Vu sur France 2, “Affaire classée”, un septuagénaire a été aperçu en train de vendre un ours en peluche émotif.

En même temps, elle a partagé une histoire personnelle à propos de son article, qui l’a fait aimer des clients potentiels et des téléspectateurs. Julian Cohen lui a donné l’argent sans aucune condition.

Afin de se débarrasser de quelque chose qui avait beaucoup de sens sentimental pour elle, Nicole, une vendeuse de 77 ans, s’est rendue dans une brocante. C’est vrai qu’elle est venue vendre la peluche qu’elle gardait enfant.

Les animateurs l’ont interrogée sur le produit qu’elle vendait comme ils l’ont fait à chaque épisode. En conséquence, la dame a affirmé avoir eu cet ours en peluche depuis qu’elle avait huit ans.Depuis lors, c’est sa personne de référence pour obtenir des conseils et du soutien.

Plutôt que de jeter ou d’oublier l’ours en peluche bien-aimé, le propriétaire a voulu le vendre afin qu’il ne soit pas une perte d’espace à sa mort.De toute façon, il était le seul à pouvoir s’en occuper.L’histoire de la vendeuse a touché beaucoup de monde

Glorian Affaire Conclue
Glorian Affaire Conclue

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!