Décès Chanteur Haïtien

Répandez l'amour du partage
Décès Chanteur Haïtien
Décès Chanteur Haïtien

Décès Chanteur Haïtien – Après le match de samedi soir à l’Accor Arena, les fans fidèles de Carimi étaient encore sous le choc du résultat inattendu. Michael Benjamin, alias Mikaben, spectateur de concerts sur invitation uniquement, s’est effondré sur scène à la suite d’une crise cardiaque. Il n’a pas été possible de le réanimer malgré les meilleurs efforts de l’équipe de secours. Il est décédé à l’âge de 41 ans.

L’Accor Arena a tweeté tôt dimanche : “Toute l’équipe est profondément attristée par cette nouvelle et présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux amis de la victime en cette période difficile”.

Était présent ce soir-là le journaliste Frantz Duval, qui a ensuite publié ce message sincère : “Ce concert, qui s’est tenu le 22 octobre à l’Accor Arena de Paris pour la réunion de Carimi, a été présenté comme le plus grand événement musical de l’année et l’un des plus importants de l’histoire d’Haïti. Michael Benjamin- réintègre le récit après la mort choquante de Mikaben sur place.En matière de musique, Mika n’a rien laissé de côté.

“Le concert s’est terminé brutalement lorsque Mickael Guirand est venu annoncer que tout le monde devait quitter la salle”, a-t-il relaté. Avant de poursuivre : « A cette minute même, il y a des gens qui sortent de la salle. Le public se rend compte que les membres de la secte qui ont été appelés quelques minutes plus tôt ont tenté de sauver la vie du chanteur. Michael Benjamin a été déclaré mort une heure plus tard malgré les tous ses efforts pour le ramener à la vie.

Mikaben, originaire de Port-au-Prince, s’est fait connaître grâce à ses capacités de chanteur, auteur-compositeur et producteur de disques. Devant 10 000 supporters, il fêtait les retrouvailles avec Carimi. Après une pause de six ans, le légendaire groupe de kompa Carlo Vieux, Richard Cavé et Mickael Guirand se sont réunis pour un concert unique à l’Accor Arena d’Haïti pour marquer le 20e anniversaire du groupe. Après avoir interprété certaines de ses chansons phares, dont “Ou pati”, Mikaben a fait irruption sur scène. Ne jamais remonter là-haut.

Au lendemain de l’annonce de la mort du chanteur, le peuple haïtien était en deuil. Les hommages ont afflué et les médias locaux ont réorganisé leurs horaires. Samedi soir a vu le début d’émissions spéciales d’hommage à la radio haïtienne et dans les boîtes de nuit, mettant en vedette des pièces ininterrompues de la musique de l’artiste. En français : « C’est un repère majeur de la musique haïtienne qui vient de s’évanouir. Dimanche, le Premier ministre haïtien Ariel Henry a tweeté : « Le pays et la jeunesse d’Haïti ont perdu une belle âme.

Les réseaux sociaux ont également été enflammés de réactions. Dans une lettre envoyée à Twitter, la superstar internationale Wyclef Jean a rendu hommage au chanteur et a exprimé son chagrin d’avoir “parti trop tôt”. Il a été salué comme “l’un des fleurons les plus talentueux de sa génération d’artistes” par l’ancien premier ministre haïtien Jean-Henry Céant. Tamara Suffren, chanteuse à Port-au-Prince, a déclaré que la mort de Mikaben est “un coup dur pour le pays”, car il est considéré comme faisant partie du “patrimoine” d’Haïti.

Mikaben, qui a collaboré avec le collectif de musique haïtienne kompa Carimi, “est décédé à la suite d’un malaise survenu sur scène et malgré l’intervention des secours”, comme l’a écrit l’équipe des médias sociaux de l’Accor Arena, ajoutant qu’ils étaient “terriblement affectés ” par la nouvelle. Des vidéos publiées sur des sites de médias sociaux suggèrent que le chanteur a été violemment éjecté de la scène alors qu’il était encore au milieu d’une chanson.

Décès Chanteur Haïtien

Le groupe Carimi, qui s’est formé dans les années 2000, l’a invité à se produire lors d’un événement spécial en France. C’est la fin d’une époque pour un monument de la musique haïtienne. Mikaben était un chanteur, compositeur et producteur né à Port-au-Prince en 1981 et le fils du chanteur Lionel Benjamin. Il a eu une série de tubes avec le groupe Carimi, dont “Baby I Missed You” et “Fanm sa Move”.

Dimanche, l’Accor Arena de Paris a annoncé que le chanteur haïtien Michael Benjamin, plus connu sous son nom de scène Mikaben, était décédé samedi soir à l’âge de 41 ans des suites d’une maladie. Le producteur Mikaben, qui a collaboré avec le collectif musical haïtien Kompa Carimi, “est décédé suite à un malaise sur scène et malgré l’intervention des secours”, a écrit l’équipe de l’Accor Arena sur Twitter, se disant “terriblement affectée” par la nouvelle.

Selon plusieurs témoins oculaires, l’événement a été écourté et le public a été introduit. Selon des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, le chanteur a quitté la scène au milieu d’une chanson après s’être brutalement effondré.

Le groupe Carimi, qui s’est formé dans les années 2000, l’a invité à se produire lors d’un événement spécial en France. Dimanche, le Premier ministre haïtien Ariel Henry a tweeté : “C’est une référence majeure de la musique haïtienne qui vient de s’éteindre.

Mikaben était un chanteur, compositeur et producteur né à Port-au-Prince en 1981 et le fils du chanteur Lionel Benjamin. L’ensemble Carimi a eu une série de tubes, dont “Baby I Missed You” et “Fanm sa Move”, sur lesquels il avait chanté en tête. Michael Benjamin, plus connu sous son nom de scène Mikaben, est décédé samedi soir à l’Accor Arena de Paris. Il avait 41 ans. Le lieu a annoncé sa mort dimanche.

Mikaben, qui a produit avec la musique haïtienne kompa Carimi, “est décédé suite à un malaise sur scène et malgré l’intervention des secours”, comme l’a écrit l’équipe Twitter de l’Accor Arena, ajoutant qu’ils ont été “terriblement touchés” par la nouvelle. Selon plusieurs témoins oculaires, l’événement a été écourté et le public a été introduit.

Décès Chanteur Haïtien
Décès Chanteur Haïtien

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!