Affaire Frédéric Guittard

Répandez l'amour du partage
Affaire Frédéric Guittard
Affaire Frédéric Guittard

Affaire Frédéric Guittard – Touria Rafjaoui était jugée pour son rôle dans le meurtre brutal de son ex-mari, Frédéric Guittard. Son ami a été condamné à trente ans de prison après qu’un appel ait été rejeté. Une femme de 55 ans et un homme de 46 ans ont été condamnés en appel à 20 ans de prison pour le meurtre en 2015 de Frédéric Guittard, un policier de 51 ans retrouvé mort au Mans des suites de blessures par balle.

Touria Rafjaoui, l’ex-petite amie de Frédéric Guittard, a été condamnée à 20 ans de prison, la même que celle prononcée lors du premier procès, tandis que Jean-François Ornano, également reconnu coupable, a été condamné à 30 ans de prison.

En février 2019, les assises de la Sarthe avaient condamné cet individu à 15 ans de prison pour son implication dans un complot d’assassinat. Me Jonathan Proust, avocat du frère et de la soeur de Frédéric Guittard, a été “très soulagé” par le verdict “qui pose que Jean-François Ornano est bien l’assassin et que Touria Rafjaoui a accompagné l’entreprise criminelle”.

De retour chez lui le 29 juin 2015, Frédéric Guittard, le directeur commercial de l’entreprise de rillettes Maison Prunier, à Connerré (Sarthe), est retrouvé mort dans son appartement complètement remanié, après avoir reçu trois balles.

Selon l’enquête, le couple s’est disputé sur la manière de répartir ses actifs et sur la part de son épargne-retraite à donner à ses enfants. Elle avait contacté deux de ses amis corses afin de récupérer un dossier préjudiciable sur sa vie sexuelle que son mari, avec qui elle se rendait fréquemment dans des salons d’ecstasy, envisageait de révéler.

Pourtant, la cour d’appel de la Sarthe n’avait pas désigné le tireur à l’issue de la 13e journée de délibéré. Dans un premier temps, trois accusés ont été ramenés devant les juges. Magalie Pinardaud s’est cependant suicidée dix jours avant le premier procès au Mans.

Au nom du couple qu’il forme avec Magalie Pinardaud, Jean-François Ornano “accepte la sanction”. Cependant, il insiste sur le fait qu’il n’est pas le meurtrier, comme l’a répondu son avocat Me Pascal Rouiller. Ce matin, le tribunal d’Angers a ouvert l’audience en appel du procès pour meurtre de Frédéric Guittard. L’ex-petite amie de la victime, accusée d’avoir comploté le meurtre de Frédéric Guittard, a clamé son innocence. Elle espère que les deux semaines de procès convaincront le jury.

Les visages de l’entourage de Frédéric Guittard ont l’air usés. Cette procédure d’appel est un nouveau défi pour ses filles.Ils devront à nouveau affronter le prévenu initial, Jean-François Ornano. Lors du dernier procès, il a été incontestablement pointé du doigt comme l’homme responsable du meurtre de leur père par les parties adverses. L’entourage de Frédéric Guittard devra également composer avec l’ex-petite amie de la victime, Touria Rafjaoui.

Lors de son dernier procès, elle a été reconnue coupable de complot de meurtre et condamnée à une peine de 20 ans de prison. Cette punition sévère l’a forcée à reconsidérer ses options et à demander conseil à un nouvel avocat. Elle s’est rendue au bureau de la célèbre avocate Maître Sylvie Noachovitch. Un visage public pour un procès tout aussi public.

Affaire Frédéric Guittard

Touria Rafjaoui a reçu un traitement médical qui l’a empêché de présenter une défense solide lors de son dernier procès. assure Sébastien Noachovitch, qui représente les accusés dans ce procès en appel. Touria Rafjaoui a déclaré ce matin : « Lors du dernier procès, j’ai pris un traitement, de l’opium. Je me suis simplement assis et j’ai écouté le dernier procès. Par conséquent, la stratégie de défense de Touria Rafjaoui semble cette fois se concentrer sur sa prétendue faiblesse liée au procès.

En fait, elle a été très bavarde et extravertie jusqu’à présent ce matin. L’objectif de Touria Rafjaoui est évident : prouver qu’elle est agressive et prête à se défendre. Lors de sa déclaration initiale, elle a fait une demande très précise : “J’attends de ce procès que l’on reconnaisse mon innocence.” Jean-François Ornano a pu évoquer son enfance troublée au premier jour du procès. Son père avait l’habitude de battre son fils.

En particulier, il avait précédemment déclaré. Je ne veux pas les entendre en parler. La fascination de Jean-François Ornano pour les armes à feu a été largement mise en lumière. L’accusé et l’un des avocats des parties civiles, Maître Peltier, s’engueulent.


L’avocat rappelle notamment à Jean-François Ornano qu’il a été précédemment condamné pour possession d’une matraque télescopique et en a acheté une autre par la suite. Il s’en prend à l’avocat : « Vous essayez de me faire dire que je transgresse les lois. Avant de dire : “Si la situation se présentait à nouveau, je n’y ferais pas référence”, a-t-il hésité.

Au début du procès, le procureur avait passé en revue les circonstances entourant Jean-François Ornano. En l’espèce, il y a des détails qui accréditent l’idée que Jean-François Ornano était présent au moment où se sont déroulés les faits en question.

Est-ce que quelqu’un sait si Jean-François Ornano a emménagé dans l’appartement de Frédéric Guittard le 29 juin 2015.Seul le complot d’assassinat a été reconnu coupable lors du dernier procès. L’accusé a alors révélé que son ancien colocataire s’était introduit seul dans l’appartement.

Lors du premier procès, Jean-François Ornano a été condamné à 15 ans de prison, qu’il a ensuite purgé puis libéré. A ma connaissance, il n’a pas interjeté appel de cette décision. « Je ne voulais pas imposer aux filles de Frédéric Guittard un nouveau procès. » a-t-il déclaré en début d’essai, au grand désarroi de l’équipe de Frédéric Guittard. Mercredi, Me Sébastien Balzarini-Noachovitch avait demandé à Touria Rafjaoui de se détendre. Il a dit : “Elle n’a jamais voulu la mort de son mari.”

Affaire Frédéric Guittard
Affaire Frédéric Guittard

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!