Affaire Caroline Dickinson

Répandez l'amour du partage
Affaire Caroline Dickinson
Affaire Caroline Dickinson

Affaire Caroline Dickinson – Le procès de Francisco Arce Montes, accusé d’avoir tué Caroline Dickinson à Pleine-Fougères, s’ouvre aujourd’hui à Rennes. Lorsque ce voyageur espagnol récidiviste a vérifié son ADN, il était perplexe.

Il a été la première personne à être accusée du crime. Caroline Dickinson, 13 ans, a été retrouvée assassinée et violée le 18 juillet 1996, dans la chambre de l’auberge de jeunesse qu’elle partageait avec ses amis.

L’un des jeunes anglais séjournant à l’auberge de jeunesse de Pleine-Fougères (Ille-et-Vilaine) depuis quatre jours prévient l’un des guides le 18 juillet 1996, au matin du 18 juillet. Il semble que Caroline, une de ses amies, ne se soit pas réveillée et soit toujours dans son sac de couchage.

Un médecin a été convoqué pour faire un examen. Il est inutile d’appeler les secours, mais la gendarmerie doit être prévenue immédiatement, selon l’aubergiste qui l’accompagne. L’étouffement a tué l’adolescent britannique.

Ce n’était qu’une question de temps avant qu’une équipe de techniciens en identification criminelle n’arrive sur le site et ne commence à prélever des échantillons. Une quarantaine de gendarmes sont rapidement dépêchés sur les lieux.

Caroline Dickinson, une jeune britannique de 13 ans, est la victime. Elle et un groupe de quarante camarades de classe sont en excursion ensemble dans le cadre de leur programme d’études secondaires.

Affaire Caroline Dickinson

Le dîner vers 19h30 et le coucher à 23h la veille de sa mort étaient la norme. Les copains de Caroline disent qu’ils n’ont rien entendu et qu’ils avaient laissé la fenêtre ouverte parce qu’il faisait trop chaud. L’autopsie de Caroline a révélé qu’elle avait été agressée sexuellement. Un bâillon a été placé sur sa bouche, l’étouffant.

À un moment donné entre 4 h 30 et 4 h 45, l’heure du décès est officiellement enregistrée. Un homme, selon plusieurs témoins oculaires, a été observé tard dans la nuit. La piste d’un rôdeur vers un meurtre émergera rapidement.

Ancien juge d’instruction, Renaud Van Ruymbeke a écrit “Mémoires d’un juge trop indépendant” aux éditions Tallandier sur son temps passé à instruire l’affaire de 1997 à 2000. Michel Tanneau, journaliste de la région Ouest-France et co-auteur de « L’affaire Dickinson », publication Apogée.

Jean-Alphonse Richard accepte les dossiers en tout temps. Faites-nous part des détails les plus importants afin que nous puissions diffuser cette histoire sur L’Heure du Crime dès que possible. L’auberge de jeunesse de Pleine-Fougères a été le théâtre du meurtre en 1996 de cette jeune Anglaise de 13 ans.

L’assassin est acculé par une chance sans précédent. L’auberge de jeunesse de Pleine-Fougères à Saint-Malo a accueilli 40 enfants anglais et cinq professeurs en voyage scolaire le 14 juillet 1996. Caroline Dickinson, une adolescente britannique de 13 ans, s’est endormie dans la quatrième chambre qu’elle partageait avec quatre autres jeunes Britanniques le soir du 17 juillet.

Caroline est obligée de dormir par terre faute d’espace disponible. Parce que la température est si élevée, les fenêtres sont laissées ouvertes la nuit. Ann, une jeune femme, tente de réveiller Caroline vers 8h le lendemain matin.

Le bleu est la couleur de ses lèvres, sur lesquelles elle a peint. Une autopsie révélera qu’elle a été violée et étouffée par son agresseur, selon le médecin chargé de faire l’examen. Les quatre jeunes filles qui remplissaient la pièce ignoraient complètement ce qui se passait autour d’elles. Ils ont entendu des gémissements à 3 heures du matin, mais l’un d’eux a pensé que Caroline faisait un mauvais rêve et s’est rendormi, pensant que c’était Caroline.

Du jour au lendemain, quelqu’un l’a violée et tuée. Cette découverte choquante a suscité l’indignation des deux côtés de la Manche. Une importante affaire criminelle des dernières décennies se met en branle avec l’affaire Dickinson.

Cet horrible crime étant passé inaperçu pendant cinq ans, les gendarmes et les juges d’instruction n’ont pas été en mesure d’identifier l’auteur. Cependant, une empreinte ADN peut être trouvée sur eux. Cette chasse à l’homme à long terme et multicontinentale illustre l’impact des preuves ADN dans les enquêtes criminelles.

Il montre l’importance des médias dans ce type d’affaires, ainsi que les contrastes entre les systèmes juridiques français et américain. En définitive, cette analyse à long terme démontre que les hommes sont au cœur du système judiciaire.

Bien que la technologie ait fait de grands progrès dans l’avancement de ces histoires, le résultat dépend souvent du désir des acteurs et d’un peu de chance. Notre prochain invité est Renaud Van Ruymbeke, magistrat qui travaille au pôle financier du Tribunal de Paris.

La controverse d’Urba, les frégates de Taiwan et Cleastream ne sont que quelques-unes des enquêtes politico-financières qu’il a supervisées. L’affaire Caroline Dickinson a été l’une de ses nombreuses responsabilités en tant qu’agent spécial en 1997.

Caroline Dickinson, une Britannique de 13 ans, a été assassinée et violée dans une auberge de jeunesse en Bretagne en juillet 1996. Ce livre relate l’enquête sur son meurtre et râpé. Le cours est examiné par les auteurs.

Affaire Caroline Dickinson
Affaire Caroline Dickinson

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!