Adrien Quatennens Taille

Répandez l'amour du partage
Adrien Quatennens Taille

Adrien Quatennens Taille – Lors des discussions sur le projet de loi de réforme du travail, le jeune délégué de Lille agite l’Assemblée. Portrait.Par Sébastien Billard
publication de juillet ; Mise à jour de juillet

Il est un ajout récent à l’Assemblée nationale. Adrien Quatennens, élu député de La France insoumise en juin, vient de faire une déclaration remarquée à.

Entrée du Palais Bourbon, pilonnant le projet de réforme du Code du travail. Qui est cet individu « insoumis » aux cheveux roux qui se bat contre le gouvernement sur ce dossier emblématique ?

TribuneLundi 10 juillet, pour sa toute première intervention dans l’hémicycle, Adrien Quatennens n’a pas retenu ses coups. Alors que le projet de loi d’autorisation était présenté aux députés,

Ce jeune délégué « insoumis » a défendu avec brio à la tribune une motion de rejet préliminaire destinée à tuer le texte. Si sa proposition était clairement refusée,

Adrien Quatennens a livré un passage remarquable, lançant plusieurs zingers à l’allocution de la ministre du Travail Muriel Pénicaud ainsi que des députés de La République en marche. Lors de la première, il lance pour la première fois :

Trouvez-vous l’annuaire excessivement épais ? Dans ce cas, quelles pages supprimer ?”Avant de l’accuser de “déshonorer sa position” pour avoir affirmé que “le code du travail n’a pour but que d’importuner les entreprises”, il l’accuse de “déshonorer sa position”.

Puis, il demande aux députés de la majorité : “Voulez-vous vraiment que l’histoire se souvienne que votre marche a d’abord été le piétinement d’un siècle de lutte sociale ?” […] N’hésitez pas à « désobéir ».

Avant de l’accuser de “déshonorer sa fonction”, elle affirme que le Code du travail est uniquement destiné à embêter les entreprises.Puis, il lâche ce qui suit aux députés de la majorité :N’hésitez pas à ‘désobéir’.”

Il est un ajout récent à l’Assemblée nationale. Il y a un an, un groupe de dix-sept insoumis entrait au Palais-Bourbon poings levés et en groupe bruyant. Le plus jeune membre du groupe a été occulté par les figures bien connues du mouvement et ne s’est pas fait

remarquer. Sans son apparence, une silhouette élancée avec une coupe de cheveux rouge amusante en forme de jardin à la française serait banale. À 28 ans, Adrien Quatennens a été élu député de la première circonscription du Nord dans un couinement contre un candidat

LREM, mais il s’est rapidement imposé comme l’une des têtes d’affiche de La France insoumise (LFI). Jeune espoir de Mélenchon, orateur à la parole tranchante et aux idées claires, débatteur redouté de ses compagnons de marche, militant ultra-méthodique et

intraitable avec des camarades d’autres partis de gauche. Adrien Quatennens, député élu en juin sous la bannière de La France insoumise, vient de faire une déclaration remarquée.

Adrien Quatennens Taille

Entrée du Palais Bourbon, pilonnant le projet de réforme du Code du travail. Qui est cet individu « insoumis » aux cheveux roux qui se bat contre le gouvernement sur ce dossier emblématique ?

Lundi 10 juillet, pour sa toute première intervention dans l’hémicycle, Adrien Quatennens n’a pas retenu ses coups. Alors que le projet de loi d’habilitation était présenté aux députés, ce jeune député « insoumis » a défendu à la tribune une motion de censure.

Avec une certaine verve, un rejet préliminaire destiné à faire avorter le texte. La suite de l’annonce Si sa motion a été clairement rejetée, Adrien Quatennens a prononcé un discours remarquable, lançant plusieurs blagues lors de l’allocution de l’orateur.

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, ainsi que les députés de La République en marche. Lors de la première, il lance pour la première fois :

rouvez-vous l’annuaire excessivement épais ? Dans ce cas, quelles pages supprimer ?”Avant de l’accuser de “déshonorer sa position” pour avoir affirmé que “95% du Code du travail n’existe que pour embêter les entreprises”, il l’accuse de “déshonorer sa position”.

Puis, il demande aux députés de la majorité : “Voulez-vous vraiment que l’histoire se souvienne que votre marche a d’abord été le piétinement d’un siècle de lutte sociale ?” […] N’hésitez pas à « désobéir ».Force d’attaque”

Adrien Quatennens est l’opposant à la réforme du Code du travail pour la faction « insoumise » à l’Assemblée nationale. Membre de la commission des affaires sociales

Le jeune délégué n’a pas attendu l’arrivée du texte en séance plénière pour exprimer ses avis négatifs.Ce projet de loi emblématique incarne ce que Macron représente : une façade trompeuse dissimulant une substance très dure. Dans les recoins d’un exposé des motifs dont

Malgré le fait que ce projet de loi puisse paraître bienveillant, il constitue en réalité un coup d’État antisocial. C’est une loi du travail XXL.” Comme les autres députés “insoumis”, il brandit de manière symbolique un Code du travail.hémicycle le mardi 4 juillet, après Edouard Philippe’

Adrien Quatennens Taille
Adrien Quatennens Taille

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!